Des nouvelles mesures pour favoriser l ? accès des PME aux capitaux

 |   |  728  mots
Selon le directeur général adjoint de Nyse Euronext, Dominique Cerutti, invité par la Communauté économique et financière (Cefim) lundi dernier à Marseille, de nouvelles mesures devraient favoriser le financement des PME.


Concours d'événements tout à fait fortuit. Alors que le directeur général adjoint de Nyse Euronext était à Marseille lundi dernier, invité par la Communauté économique et financière (Cefim), une société aixoise annonçait son introduction en bourse. Deux faits en concordance dans le temps mais sans aucun lien quoique.... Car l'un des messages délivrés à l'occasion de la rencontre était bel et bien d'inciter les Pme à aller quêter des fonds sur les marchés.

"Vous connaissez notre problématique en France. Pour permettre à nos entreprises d'atteindre la taille critique, il faut faire en sorte que les marchés des capitaux leur soient accessibles", explique Dominique Cerutti, qui a par ailleurs disserté sur la nécessaire transparence en raison de la "galopante opacité" qui s'est développée dans certains marchés : "opaque à 99% sur celui des obligations, à 100% sur celui des échanges, à 45% sur celui des actions alors qu'il était quasiment transparent il y a encore trois ans". D'où l'urgence pour le représentant de la place financière à réglementer et réguler pour financer une économie réelle, celle d'entreprises qui "créent de la valeur et de l'emploi".

L'année dernière, Nyse Euronext (qui s'est mariée à la Deutsche Börse dernièrement) a réalisé une soixantaine d'opérations liées aux Pme-Pmi. "Nous œuvrons depuis quelques années dans ce sens. Nous avons créé Alternext, une place qui leur est spécifiquement dédiée il y a 6 ans. Et certaines de nos propositions ont été retenues parmi les 15 mesures actées par le Ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi en 2009 pour faciliter la recherche des capitaux pour les Pme". Thierry Giami, président de l'Observatoire de financement des entreprises, devrait d'ailleurs présenter très prochainement un premier bilan de ce plan. "Nous avions à l'époque proposé six mesures d'incitations fiscales mais qui n'ont pas été retenues. Nous les avons réactualisées dans les nouvelles propositions que nous allons présenter dans quelques jours à Christine Lagarde".

Dans le cadre de la mobilisation collective, Nyse Euronext s'était engagée à un doublement du nombre de sociétés cotées sur Alternext en 18 mois. En 2009, il y avait 400 Pme françaises cotées soit 0,6% du total de cette catégorie. 114 d'entre elles l'étaient sur Alternext et 280 PME sur le Marché libre. Entre 2005 et 2007, la valeur des montants échangés quotidiennement est passée de 6,1 M€ à 9,8 M€ (3,6 M€ en 2008 du fait de la crise).


En région, une étude de la Ccimp, menée en partenariat avec la Cefim, sur la capitalisation boursière régionale fait état d'une capitalisation de 5,9 mds€ pour 62 entreprises cotées. 24 étaient inscrites sur le Marché Libre, 25 sur Nyse Euronext et 13 sur Alternext. Depuis 2006, 677 M€ ont été levés en leur faveur (12 en 2008, 156 en 2009 et 62 en 2010). En 2010, la place de marchés a accueilli une seule entreprise régionale (Custom Solutions) mais déjà deux en 2011 (Median Technologies et TTI).

La société aixoise, qui gère le site Boursica.com, devrait rejoindre le club régional. Spécialisé depuis 2002 dans les conseils boursiers sur les actions et les certificats, le site vient d'annoncer son intention de s'introduire en Bourse sur le Marché Libre d'Euronext  entre fin juin et début septembre de cette année. L'opération est gérée par l'investment banker Louis Thannberger (qui a notamment œuvré pour Artprice, Seb, Adecci, Téfal, LVL Médical, Audika, Poncin, Cégid...). Sans dette, la levée de fonds sera donc entièrement dédiée à sa croissance.
"Cette opération va nous procurer la flexibilité financière nécessaire pour accompagner notre progression de développement, renforcer notre visibilité, et faire de Boursica.com un acteur incontournable de la bourse en ligne sur internet. Le fait que Louis Thannberger, spécialiste des introductions en Bourse avec un record de plus 400 introductions réussies, nous ait sélectionnés est une preuve du potentiel de notre société", a fait valoir dans un communiqué Brice Villeneuve, le P-d.g du groupe.


L'établissement proposera un appel au marché de 2,8 à 4,5 M€ soit une émission de 451 238 titres. Boursica.com indique une fourchette de prix d'introduction sur le marché libre qui se situe entre 6,40 et 10 € par action.


A.D
Photo : Dominique Cerutti, directeur général adjoint de Nyse Euronext

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :