EasyJet mise sur la Méditerranée

 |   |  260  mots
L'annonce faite voici quelques jours d'une nouvelle route Nice-Olbia en Sardaigne à partir de l'été prochain vient compléter l'offre de la compagnie low-cost, deuxième transporteur aérien de l'aéroport de Nice en terme de parts de marché.

"Nous sommes heureux de poursuivre notre développement dans l'Hexagone et plus particulièrement en région", souligne François Brachetta, le directeur général de la compagnie en France. L'annonce faite voici quelques jours de nouvelles routes à partir des aéroports parisien, lillois, toulousain, lyonnais et niçois "devrait booster l'économie locale" poursuit le dirigeant français.

Car les nouvelles liaisons (Paris CDG - Corfou, Lyon-Dubrovnik, Lille-Genève, Toulouse-Bastia et Nice-Olbia) s'appuient toutes - hormis Lille - sur les bases easyJet au sein des aéroports de province, qui font toutes preuve d'un fort dynamisme. Et ce n'est pas la plate-forme de Nice qui dira le contraire. L'inauguration de la base easyJet en mars dernier, concomitamment à celle d'Air France, a notamment permis de "donner du potentiel" à l'infrastructure niçoise ne serait-ce qu'en offrant une capacité en sièges plus importante.

Parmi les 18 lignes disponibles depuis Nice cet hiver, easyJet est présente sur 7 d'entre elles : Barcelone, Bordeaux, Nantes, Naples, Toulouse, Venise et Lille. Depuis 1996, date de la première desserte en terre azuréenne, la Britannique a transporté 23,9 millions de passagers. 2,4 millions de passagers ont choisi la compagnie au logo orangé en 2011 et 204 000 depuis l'ouverture à Nice. Près de 33 vols sont effectués quotidiennement pour 24 destinations desservies à l'année ou de façon saisonnière. La part aviation d'affaires représente 21%. Le tout permet à easyJet de se positionner comme la seconde compagnie de l'aéroport de Nice avec 22% de parts de marché. Elle a réalisé un chiffre d'affaires total de 2,5 milliards d'euros en 2011.



L.B
© : EasyJet


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :