Ekip ? Home lève 300K ? pour accélérer son développement

 |   |  285  mots
L?entreprise de Pertuis, spécialisée dans l?accessoire de maison, veut ainsi financer son développement en franchises.

Créée en 1995 et initialement positionnée sur une offre discount, Ekip'Home recueille les fruits de son changement de business model, décidé l'an dernier, optant pour une progressive montée en gamme sans pour autant abandonner complètement son offre premier prix.

Résultat : un chiffre d'affaires de 1,3 millions d'euros, en hausse de 23% à périmètre constant par rapport à l'exercice précédent.

Fort d'une "année de succès" de son concept store de 1200m² installé en sortie de ville de Pertuis (Vaucluse), son P-d.g Vincent Potel veut essaimer. "Nous avons procédé à une levée de fonds de 300K€ auprès d'un investisseur privé suisse, soit 15% du capital, pour finaliser notre projet de développement en franchises", précise le dirigeant.

Dès l'an prochain, Vincent Potel espère l'ouverture en région d'un premier espace de 1000 à 2000 m², idéalement situé en sortie de ville hors des grandes zones de distribution. Si les modalités du contrat ne sont pas encore toutes figées, le ticket d'entrée devrait être fixé autour de "30 000€ et la redevance s'établir à 3% du chiffre d'affaires".

Avec un catalogue de 15000 à 18000 références, Ekip'home propose un très large choix d'accessoires mais avec peu de références, une ou deux dans chaque gamme de prix. En remaniant son concept, Vincent Potel, qui affirme avoir ainsi fait passer le ticket moyen de 16 à 22€, se positionne en termes d'offre "au-dessus de Casa et en dessous d'Alinéa".

Il compte l'an prochain opérer une nouvelle levée de fonds, "entre 3 et 5 M€ auprès de fonds d'investissement" pour assurer sa croissance à plus long terme et ainsi parvenir à un ratio "d'une dizaine de magasins en intégré".

Thomas Tedesco

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :