Eric Ciotti quitte la présidence du Parc national du Mercantour

 |   |  169  mots
Le président du Conseil général des Alpes-Maritimes met un terme à son mandat de président du conseil d?administration du Parc. Fernand Blanqui devrait lui succéder.

Afin de mieux "répartir ses tâches au sein de l'assemblée départementale", Eric Ciotti a choisi de quitter le poste de président du Parc national du Mercantour*, qu'il occupait depuis juillet 2009. Durant son mandat, qui aurait du s'achever en 2015, le député (UMP) a notamment "œuvré à la création d'un parc transfrontalier avec l'Italie".

Eric Ciotti continuera à siéger au conseil d'administration en sa qualité de président du Conseil Général des Alpes-Maritimes. Il présentera la candidature de Fernand Blanchi, maire de Valdeblore (UMP) et conseiller général, pour lui succéder.


Le Parc national du Mercantour est géré par un établissement public à caractère administratif (EPA) placé sous tutelle du ministre chargé de l'environnement. Son budget annuel est de l'ordre de 7,3 M€ (apportés par l'État).

P.H

Photo : Le Parc national du Mercantour couvre 214 770 ha répartis sur 28 communes (22 dans les Alpes-Maritimes et 6 dans les Alpes-de-Haute-Provence) et draine quelque 800 000 visiteurs annuels.

Crédit photo : CG06 / F.Fernandez-NiceMatin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :