Esso Fos-sur-Mer : Stefanie Daehne succède à Érik van Beek

 |   |  283  mots
Depuis le 1er juillet, Stefanie Daehne a pris ses fonctions en tant que directrice de la raffinerie Esso de Fos-sur-Mer.

De nationalité allemande, ingénieure chimiste diplômée de l'Université de Karlsruhe (1993), elle occupait le poste de directrice des opérations de la raffinerie de Rotterdam aux Pays-Bas depuis 2010. Elle a auparavant travaillé dans les deux raffineries du groupe en Allemagne, fait un passage aux USA dans le domaine des approvisionnements et des transports de produits pétroliers avant de devenir directrice technique et directrice des opérations à Rotterdam. Le poste qu'elle a quitté donc pour remplacer Erik van Beek qui, après deux années passées à la tête du site, va prendre la direction de l'autre raffinerie française du groupe ExxonMobil à Notre-Dame-de-Gravenchon.


La raffinerie Esso a été le premier établissement industriel à s'installer sur le site de Fos-sur-Mer, en 1965. Elle emploie aujourd'hui 250 personnes, dispose d'une capacité de traitement de 6,2 millions de tonnes de pétrole brut (production 2012 non communiquée) et affiche un taux d'utilisation de 90 % de ses unités. L'année dernière aura été marquée par la réalisation et la mise en service d'un nouveau pipeline butane-propane de 22 kilomètres reliant Fos-sur-Mer à Lavéra. Une opération qui aura nécessité un investissement de 16 M€.


Esso est la seule major pétrolière étrangère encore présente dans l'aval (raffinage-distribution) en France. Elle détient aujourd'hui 30 % des capacités de raffinage en France (contre 18 % en 2009) avec un potentiel annuel de 19 millions de tonnes. Le site de Port-Jérôme Gravenchon (Seine-Maritime) est e plus important de l'Hexagone avec une production 11,8 millions de tonnes. Fos-sur-Mer est stratégique pour Esso pour sa grande flexibilité qui lui permet tous les types de brut.

A.D

Photo : Stefanie Daehne, directrice de la raffinerie Esso de Fos-sur-Mer

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :