FM Logistic s'installe sur les terres d'ID Logistics

 |   |  635  mots
Le logisticien de Phalsbourg en Moselle a posé la semaine dernière la première pierre d?une future plateforme à Entraigues-sur-la-Sorgue, près d?Avignon. Il vient chasser sur les terres de son concurrent ID Logistics avec lequel il partage bien des points communs.


Elle fait partie des rares ETI françaises (15 300 personnes - 886,8 M€ de CA clôturé en avril 2013). Et comme toutes ses homologues, l'entreprise créée en Lorraine en 1967, est particulièrement dynamique à l'international (60 % de son CA à l'export dans 11 pays). Après s'être largement implantée en Europe de l'Est notamment par croissance externe et ce, dès les années 70, elle posait en septembre dernier des jalons au Brésil avec l'acquisition de la filiale logistique du groupe américain McLane (1 150 collaborateurs, 200 000 m² d'entrepôts et 47 M€ de chiffre d'affaires). Le groupe de Phalsbourg, toujours détenu à 98 % par les familles Faure, a axé son développement sur la mutualisation (croisement du transport et de la logistique) et l'internationalisation. Si bien que le logisticien n'est classé que septième sur le marché français de la logistique loin derrière Geodis, Kuehne Nagel, Norbert Dentressangle, Stef, DHL Supply Chain et ID Logistics.

Duel

En s'installant dans le Vaucluse, le logisticien lorrain vient donc chasser sur les terres de son concurrent direct, le vauclusien ID Logistics avec lequel il partage bien des choses : un parcours (internationalisation), une stratégie (offre globale supply chain regroupant l'ensemble des opérations logistiques de l'amont à la distribution finale), une croissance (mélange de croissance organique et externe) et une réussite similaires (un CA de 735,1 M€ en 2013 dont 43,2 % à l'international, 13 000 emplois pour ID Logistics).


Elément clé
Pièce maîtresse de cette stratégie : l'entrepôt, en lieu et place de camions chargés de palettes venant de divers clients et pas toujours optimisés. Ces entrepôts permettent de stocker provisoirement les marchandises, pour envoyer ensuite des camions complets, partant d'un seul point et à destination d'un seul client. Le tout dans le cadre de contrats de plusieurs années passés avec les industriels et les distributeurs.

ID Logistics : 1,4 million de m² exploités en France

La société de Cavaillon, qui a fait son entrée en Bourse en avril 2012, compte plus de 170 sites dans 14 pays (3,1 millions de m²) dont 1,4 million de m² (et 75 entrepôts) en France. Sa dernière acquisition l'an dernier - CEPL - lui a permis de mettre la main sur 27 sites logistiques, soit 600 000 m²  exploités dans 4 pays pour des clients comme Sony, Bouygues Telecom, Givenchy, Guerlain, Yves Rocher, André, vente-privee.com...Il y a quelques jours, le logisticien a renouvelé son contrat avec le spécialiste français de l'équipement sportif Le Coq Sportif pour une durée de huit ans. Entre 2012 et 2013, elle a rentré comme nouvelles références : Franprix, Cosumar, Obuv.com et Go sport.

60 000 m2 à Entraigues-sur-Sorgue

Le 29 avril 2014, le Lorrain a donc posé la première pierre de la 28e plateforme en France (et de la 82e dans le monde) soit une surface 1,1 million de m² exploités en France. Il disposera dans le Vaucluse de 60 000 m² à terme, destinés aux activités des clients Continental Food France et Haribo Ricqles Zan. "La première phase des travaux se déroulera d'avril 2014 à l'été 2015 et portera sur la construction de cinq cellules de stockage représentant plus de 30 000 m². À terme, le nouveau site totalisera 11 cellules pour une surface totale de 60 000 m². Il offrira une capacité annuelle de 7 millions de colis préparés et plus de 300 000 palettes expédiées." Pour un investissement non communiqué mais porteur de 150 emplois.

Objectif : 2 Md€ de CA

FM Logistic s'est doté il y a quelques mois d'un projet baptisé "Ambition 2022" (dépasser les 2 Md€ de CA d'ici à dix ans) auquel doit largement contribuer la supply chain de grande consommation, aussi bien du côté des industriels (75 % de son activité) que des distributeurs. Entre 2012 et 2013, l'entreprise a notamment signé avec Colgate Home Care, Lindt, Reckitt Benckiser en France, Coca Cola et Ferrero en Pologne, Yves Rocher en Republique thèque, Nestlé en Hongrie...

A.D


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :