Francis Papazian, président de Finances et Conseil Méditerranée

 |   |  276  mots
L?actuel directeur de communication de la Société Marseillaise de Crédit (SMC) présidera le réseau d?échange et de coopération entre les professionnels du chiffre et du droit des deux rives de la Méditerranée.


Créée en 1992, l'association réunit des banquiers, avocats, experts-comptables, commissaires aux comptes et sociétés de formation et de financement privé basés en région Paca et en Méditerranée (Tunisie, Maroc, Algérie, Liban). On la connaît davantage sous son label de Prides (Pôle Régional d'Innovation et de Développement Economique Solidaire) qu'elle a obtenu en 2008. L'association est également connue pour l'organisation des "Jeudis de Finances & Conseil Méditerranée", petits-déjeuners de deux heures sur des thématiques liées au conseil et au financement destinés aux PME de la région PACA.

"Ce réseau permet de tisser des liens de coopération et d'échanges avec nos partenaires du Sud et de développer la démarche entrepreneuriale en Méditerranée afin que nos PME osent l'export et activent leurs relais de croissance dans des conditions optimales", détaille Francis Papazian qui vient donc de "succéder" à Patrice Cauvet, directeur régional du CIC. L'homme est connu : il est le directeur de communication de la SMC depuis 2009. Diplômé d'Euromed Management, il a intégré la banque en 1996 au sein de laquelle il a exercé différentes fonctions avant de rejoindre le siège à Marseille en 2006 en tant que directeur de l'animation commerciale et de la qualité. Homme de réseau, Françis Papazian a notamment été président de l'Association des diplômés d'Euromed Management de 1996 à 2005 et président de la Fédération bancaire française, Comité des Bouches du Rhône de 2008 à 2010.



Photo : Francis Papazian est le nouveau président du Prides Finances et Conseil Méditerranée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :