GreenPriz cherche à lever 1 M ?

 |   |  375  mots
La start-up, installée à La Colle sur Loup, près de Nice, spécialisée dans la conception de solutions de suivi et d'optimisation des consommations électriques, entame un tour de table afin de réunir 1 M? pour accentuer son déploiement commercial.

La start-up, installée à La Colle sur Loup, près de Nice, spécialisée dans la conception de solutions de suivi et d'optimisation des consommations électriques, entame un tour de table afin de réunir 1 M€ pour accentuer son déploiement commercial.

Créée en 2011 à La Colle sur Loup, au dessus de Cagnes-sur-mer près de Nice, GreenPriz s'est installée sur le créneau des smart grids en développant une série de solutions capables de suivre, piloter et gérer les consommations électriques des entreprises et des collectivités. La solution de GreenPriz prend la forme d'un module électronique, qui, associé à des prises spécifiques et à un logiciel dédié, permet de détecter les postes énergivores et ainsi de cadencer la consommation électrique. "Nos produits permettent une économie moyenne de 25 %", promet Éric Sgarroni, son P-d.g, qui insiste sur la spécificité de sa technologie : "Elle est plus précise que la plupart des systèmes existants en fournissant des informations au plus proche du matériel et de l'utilisateur. Plus simple aussi car sans câblage et sans émission d'ondes radio permanentes. Ce n'est pas un énième produit domotique mais une vraie innovation d'usage".

Troisième levée

Soutenue par EDF, qui a installé certains modules dans des sites pilotes dans le cadre de son programme Énergie Efficace, la jeune pousse est aussi référencée depuis le début de l'année chez Balitrand, distributeur de produits du bâtiment auprès des professionnels implanté à Cannes et présent au travers de 30 points de vente en PACA et dans le Vaucluse. GreenPriz entame un tour de table avec pour objectif de réunir 1 M€. L'objectif est d'accompagner l'embauche de 5 salariés d'ici un an ainsi que de renforcer le commercial et le marketing.
C'est la troisième levée de fonds que réalise la start-up, la première ayant été finalisée en décembre 2012 puis la seconde en août dernier pour un global de 330 K€, le tout auprès d'investisseurs privés. GreenPriz emploie 5 personnes et vise un chiffre d'affaires d'1,5 M€ lors du présent exercice avec une perspective de 7 M€ en 2016 et 10 M€ en 2017.

Laurence BOTTERO

Photo : Éric Sgarroni, P-d.g de GreenPriz

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :