Grève contre l ? ouverture de la ligne maritime Toulon-Bastia par Moby Lines

 |   |  233  mots
Après deux jours de grève, les marins CGT de la SNCM et de la CMN, qui desservent la Corse au départ de Marseille ont levé leur mouvement.


L'arrêt de la grève fait suite à une une rencontre "satisfaisante", vendredi 2 avril, avec le président de l'exécutif régional corse, Paul Giaccobi, et le président de l'assemblée de Corse, Dominique Bucchini.

« On a reçu des engagements précis pour réviser les subventions accordées aux compagnies sous pavillon international et obtenu un rendez-vous avec le gouvernement ", a souligné Frédéric Alpozzo, secrétaire général des marins CGT de la SNCM (Société nationale Corse Méditerranée) dont une délégation devrait être reçue mercredi 7 avril ou jeudi 8 avril au ministère des transports à Paris.

Les marins protestaient contre l'arrivée de l'opérateur italien Moby Lines dont la liaison, ouverte jeudi 1e avril, entre Toulon (Var) et Bastia (Corse), le rendait éligible à l'aide sociale au passager.

Considérée par la CGT comme un facteur de "concurrence déloyale", cette dernière permet de proposer des tarifs moindres pour certains passagers ( résidents corses, moins de 25 ans..).

Les responsables corses ont assuré à la CGT " leur engagement à proposer à l'Assemblée de Corse une remise en cause de ce dispositif " ainsi qu'un "moratoire dans l'ouverture de la desserte de la Corse à la concurrence dans l'attente des propositions de la mission parlementaire" conduite sur ce sujet par le sénateur UMP Charles Revet. Ses conclusions sont attendues à la fin du mois d'avril.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :