High Co va investir 20 M ? à l ? international

 |   |  261  mots
Le groupe aixois de marketing opérationnel qui a réalisé une bonne année 2010 va investir à l?international en rachetant des structures intervenant sur des métiers similaires aux siens

Le groupe aixois de marketing opérationnel qui a réalisé une bonne année 2010 va investir à l'international en rachetant des structures intervenant sur des métiers similaires aux siens

Avec une marge brute de 73,09 M€, en hausse de 4,7%, le groupe High Co a réalisé une bonne année 2010, si l'on considère que les groupes publicitaires en Europe n'ont progressé que de 2,4% et que les dépenses de communication ont cru de 4,1%. Le groupe de marketing services se retrouve donc avec une enveloppe de cash net de 31,31 M€.

Deux axes de développement ont été arrêtés pour les trois ans à venir. Si le groupe accentue encore son leadership dans le traitement des données (222 millions de coupons de réduction ont été traités en France en 2010) et étend sa collaboration avec les enseignes de la grande distribution (il prend en charge la publicité sur les caddys chez Casino, intervient désormais pour toutes les enseignes du groupe U), il accentue ses investissements dans la digitalisation des données au travers notamment de High Co Lab Dématérialisation.

1 M€ ont été consacrés à cette structure de recherche en 2010, une somme qui sera doublée en 2011. À l'international, environ 20 M€ seront consacrés à des acquisitions qui devraient être annoncées avant l'été en Europe Centrale (Pologne, Ukraine, notamment), au Royaume Uni et aux Pays-Bas. Il s'agit essentiellement de structure intervenant dans le couponning. Mais High Co s'intéresse aussi à d'autres pays comme le Brésil, Israël ou Dubaï.

M.-L.L.

Photo : Richard Caillat, dirigeant d'High Co

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :