Isovation : un enregistreur de température interrogeable à distance

 |   |  376  mots
La PME avignonnaise, spécialiste des solutions isothermes autonomes pour le transport de produits thermosensibles, travaille à la mise au point d'un enregistreur de température permettant d'informer les clients sur les conditions réelles de transport.

Les solutions mises au point par Isovation permettent de transporter, sans recours à l'électricité, des produits sensibles aux variations de température comme les produits pharmaceutiques ou les denrées alimentaires, pour des contenances allant de quelques litres à plus d'un mètre cube (boîtes, palettes, containers). "Toutes nos solutions contiennent de l'isotrat, fabriqué à partir de polystyrène extrudé, expansé, 100 % recyclé. Nous avons mis ce matériau au point en 1990 et nous le faisons régulièrement évoluer depuis, explique Philippe Carles, qui a racheté la PME avignonaise en juillet 2012. Les autres solutions autonomes du marché utilisent le polyuréthane, qui est moins écologique dans son processus de fabrication et d'élimination, puisqu'il nécessite l'utilisation de certains acides." L'entreprise travaille aujourd'hui à la mise en place d'un système permettant le rapatriement des solutions livrées en France et à l'étranger, soit pour les réutiliser soit pour les éliminer proprement. L'autre avantage concurrentiel revendiqué par la PME (13 salariés) réside dans la conception de solutions entièrement démontables et donc livrées à plat, ce qui représente un gain de place important pendant le transport. 

Enregisteur de température brevetable

Pour rassurer ses clients sur l'efficacité de ses solutions, qui permettent le maintien en température contrôlée, de -15°C à + 25°C (pendant toutes les phases du transport), la spécialiste travaille avec la société montpelliéraine Edge Flex à la mise au point d'un enregistreur de température. "Il se présente sous la forme d'une carte de crédit avec une clé USB interrogeable à réception, permettant de lire l'enregistrement de la température effective pendant la durée du transport", précise Philippe Carles. En cours de brevetage, le capteur devrait être commercialisé courant du deuxième semestre 2014.

50 % à l'export

Isovation, qui a réalisé 2,7 M€ de CA en 2013, table sur une croissance de 10 % en 2014. Bien implantée en Espagne, où elle réalise un tiers de son activité, la PME s'est développée depuis un an et demi en Europe ainsi qu'en Turquie, au Maghreb, au Moyen-Orient et en Amérique du Sud. Elle vise désormais les États-Unis et la Corée du Sud. L'international contribue aujourd'hui à 50 % de son activité.


C.HENRY

Photo : Philippe Carles, P-d.g d'Isovation
©Almodovar

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :