Jean-Luc Monteil : "Les entrepreneurs ne veulent pas de subventions"

 |   |  459  mots
Quelle meilleure période que le temps électoral pour faire entendre sa voix ? C'est bien la stratégie adoptée par le MEDEF PACA qui entend peser dans la campagne qui s'engage. Acte 1, la parution d'un diagnostic économique qui pointe les forces mais aussi les faiblesses. Histoire de poser le décor?


Pourquoi ce "Cartes sur table" ?
L'objectif de ce travail* est d'influencer les décideurs publics : PACA dispose d'atouts considérables mais est aujourd'hui à la traîne dans la compétition européenne. Pour preuve, nos taux de chômage et de pauvreté sont structurellement supérieurs à la moyenne nationale. Cette situation, souvent insoutenable pour nos concitoyens, n'est pas une fatalité et peut être enrayée. Les entrepreneurs, les pieds dans la réalité économique, souhaitent apporter leur pierre à l'édifice régional. Notre publication constitue donc un premier outil pédagogique pour mieux comprendre les fondements de l'économie de nos territoires. Pour pouvoir ensuite mieux la réformer !


Quelles sont les revendications des entrepreneurs ?
Les actions portées par la Région sont aujourd'hui trop souvent illisibles tant pour les citoyens que pour les chefs d'entreprise. Dit autrement, même le quidam le plus avisé aurait bien du mal à définir les compétences du Conseil régional et ses valeurs ajoutées. En résumé, il est nécessaire de faire plus simple avec moins d'interlocuteurs pour offrir plus aux citoyens-utilisateurs. D'autre part, parce que la loi NOTRe a récemment consacré le leadership des Régions en matière économique, celles-ci doivent devenir de véritables chefs d'orchestre éclairés capables d'attirer de nouveaux investissements, de pérenniser les emplois locaux et d'en créer de nouveaux. Le plus étonnant c'est que l'on pourrait faire beaucoup sans dépenser d'argent public. Les entrepreneurs ne demandent pas de subventions, ils veulent un cap, de la stabilité et des encouragements. Le reste suivra !


Vous comptez faire entendre votre voix pendant le débat des Régionales. De quelle façon ?
Les acteurs économiques régionaux souhaitent en effet porter des messages au cours de cette élection car il s'agit d'un scrutin majeur. L'adoption à l'été de la loi NOTRe a renforcé les compétences et les responsabilités des futurs élus. Il est donc important que les entrepreneurs prennent part au débat public. Le monde économique se pose notamment la question du bon usage d'une fiscalité locale souvent galopante. Ainsi, après le diagnostic de l'économie régionale que nous dressons aujourd'hui à travers « Cartes sur table PACA : pour une région compétitive », nous présenterons à l'automne avec l'appui de nombreux acteurs économiques une série de propositions concrètes clés en main pour le Conseil régional et que nous soumettrons aux différents candidats. Chacun demeurant dans son rôle : les acteurs économiques sont force de propositions, charge à la future majorité de les mettre en œuvre.

Propos recueillis par Laurence BOTTERO
Crédit photo : MEDEF PACA


*Travail mené par le MEDEF PACA en collaboration avec les MEDEF départementaux et les branches professionnelles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :