Koné inaugure un site de 240 000 m2 en Chine

 |   |  375  mots
L?ascensoriste, dont le siège social est à Nice, vient d'inaugurer une nouvelle unité de 240 000 m2 à Kunshan en Chine. Le géant asiatique représente aujourd'hui 60% du marché global des ascenseurs et escaliers mécaniques et le marché chinois représente 25% des ventes de Koné.


"Koné est la société la plus innovante de l'industrie des ascenseurs", déclarait en mars dernier dans nos colonnes (cf Méridien Mag du 25 mars), Pierre Liautaud, le Président de Koné France, à l'occasion du Mipim de Cannes. Deux mois plus tard, l'inauguration toute récente d'un site de production et de R&D étalé sur 240 000 m2 à Kunshan à l'Est de la Chine, semble donc attester de la volonté du groupe (finlandais) de rester en tête de la course à l'innovation.

Le site comprend quatre unités distinctes, trois d'entre elles étant dédiées aux ascenseurs et produisant des cabines, des composants électriques et des moteurs, la quatrième étant, elle, consacrée à la fabrication et la commercialisation d'escaliers mécaniques et de trottoirs roulants horizontaux et inclinés. Appelé Koné Park, ce site comprend également un centre de R&D, qui s'ajoute aux 7 autres que le groupe possède à travers le monde.

L'une de ses misions sera de plancher sur la construction d'une nouvelle tour de test intégrant les solutions baptisées People Flow pensées par Koné pour les immeubles de grande hauteur. "Nous travaillons sur la gestion des flux de personnes. Nous simulons le trafic à l'intérieur de l'immeuble en calculant la capacité des escaliers mécaniques, des portes automatiques, des ascenseurs... Tout cela est réfléchi avec les architectes et les consultants avant que les immeubles ne soient conçus", expliquait déjà en mars Pierre Liautaud. Car l'urbanisation croissante des villes oblige à penser des solutions de déplacement à la verticale qui soient à la fois rapides et en accord avec les préoccupations environnementales.

Koné consacre 1,6 % de son chiffre d'affaires (6,3 Mds € pour l'ensemble du groupe en 2012) à la R&D. Il se situe à la 3e place mondiale depuis le début de l'année et à la seconde place française. Il emploie 40 000 personnes dans le monde. Koné est également coté au Nasdaq OMX Helsinki depuis 1967. À noter que pour la seconde année consécutive, le magazine Forbes a placé Koné parmi les 50 sociétés les plus innovantes dans le monde. Le seul acteur du secteur de l'industrie des ascenseurs et des escaliers mécaniques à y figurer.

L.BOTTERO

Photo : Pierre Liautaud, président de Koné France

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :