L ? EPA de la Plaine du Var perd son directeur général

 |   |  181  mots
Marc Pons de Vincent a quitté ses fonctions de directeur général de l?Établissement Public d?Aménagement de la Plaine du Var le 1er septembre dernier pour devenir DG des services au Conseil général de la Loire.

Après seulement un an à la direction de l'EPA de la Plaine du Var, Marc Pons de Vincent, 47 ans, quitte le navire et retourne dans sa région d'origine. Durant sa mission, ce diplômé de Sciences-Po Lyon, titulaire d'un DESS d'administration publique et d'un DEA de science administrative, s'est notamment attaché à faire entrer l'Eco Vallée dans sa phase opérationnelle en engageant trois projets structurants (le Grand Arénas articulé autour du futur pôle multimodal, le technopôle urbain de Nice-Méridia axé sur les technologies vertes et la santé, et l'opération de la Baronne-Lingostière permettant la relocalisation des activités du MIN).

Avant d'arriver à Nice, l'homme avait occupé des fonctions de directeur ou directeur adjoint de cabinet dans diverses collectivités. En 2010, il était directeur adjoint du secrétaire d'État au logement et à l'urbanisme. Son départ laisse pour l'heure Christian Tordo, président de l'EPA, seul à la barre en attendant le recrutement d'un successeur.


PH

Photo : L'emprise à la plaine du Var de l'opération d'intêret national : 10 000 ha qui ceinturent l'aéroport Nice-Côte-d'Azur

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :