La Caisse des dépôts entre au capital de Vacances Bleues Patrimoine

 |   |  540  mots
L?établissement financier public entre au capital de la foncière du groupe marseillais spécialisé dans la gestion des chaînes hôtelières de loisirs à hauteur de 20 %. Cette opération donne notamment au groupe les moyens d'acquérir de nouveaux hôtels avec une capacité d'investissement de 150 M? sur cinq ans.

L'établissement financier public entre au capital de la foncière du groupe marseillais spécialisé dans la gestion des chaînes hôtelières de loisirs. Cette opération donne notamment au groupe les moyens d'acquérir de nouveaux hôtels avec une capacité d'investissement de 150 M€ sur cinq ans.


C'est un pas de plus depuis l'opération commune réalisée en 2011 pour acquérir l'hôtel 3* Le Royal à Nice. Une opération qui avait pris la forme de la création d'une SCI détenue à 51 % par Vacances Bleues et 49 % par la Caisse des dépôts. Cette fois, l'établissement financier public entre au capital (20 %) de la foncière du groupe marseillais Vacances Bleues Patrimoine à hauteur de 20 % (après reclassement des parts détenues dans la SCI commune) avec à la clé, un apport de 3,2 M€. Cette opération donne au gestionnaire historique du patrimoine hôtelier des caisses de retraite les moyens de poursuivre sa stratégie à trois niveaux : étendre son périmètre géographique pour atteindre une taille critique, sécuriser les sites qu'il exploite en cas de cessions par leurs propriétaires, et acquérir de nouveaux établissements.

Capacité d'investissement de 150 M€

Vacances Bleues Patrimoine dispose ainsi d'une capacité d'investissement de 150 M€ sur cinq ans et a identifié une quinzaine de dossiers qui pourraient entrer dans ses trois objectifs. D'ores et déjà, la SAS va acquérir l'hôtel de 63 chambres Saint-Martin aux Chartrains près de Deauville. Elle a racheté dernièrement la résidence hôtelière Les Jardins d'Arvore à Benodet (Bretagne du Sud) le village-club 3* Les Alpes d'Azur à Serre Chevalier (Hautes-Alpes) et l'hôtel 4* Le Splendide à Dax (Landes). Trois nouvelles destinations porteuses d'un potentiel de chiffre d'affaires d'environ 9 M€.


Sept hôtels en propriété

Créé en 1971, le groupe Vacances Bleues, qui gère 25 hôtels dont sept en propriété, a réalisé un chiffre d'affaires de 87,3 M€ en 2013 et emploie 900 salariés. Jadis exploitante des caisses de retraite, la société a entamé il y a quelques années sa mue pour conquérir de nouveaux marchés. "Une réorientation par nécessité, explique Jean-Louis Largeteau, président du Conseil de surveillance et de l'association Vacances Bleues, car liée au désengagement des caisses de retraite de la gestion de leurs résidences et hôtels." Si les seniors représentent encore 55 % de la clientèle, le voyagiste, dirigé depuis un peu plus d'un an par Nicolas Dechavanne, un ancien cadre dirigeant du groupe de restauration Elior, s'est diversifié auprès des familles (30 % de sa clientèle) et d'affaires (un CA de 10 M€ en 2013). L'opérateur propose actuellement 140 destinations dont 70 dans le monde.

Depuis son engagement dans le secteur du tourisme en 2008, le groupe Caisse des dépôts a investi (hors filiales La Compagnie des Alpes et Belambra et hors implications dans des SEM) 150 M€ dans des opérations diverses. La région PACA représente 10 % de ce volume.

A.D


Photo : Jean-Louis Largeteau, président du Conseil de surveillance et de l'association Vacances Bleues. Il fut le président du directoire du groupe de 2007 jusque début 2013, date à laquelle Nicolas Dechavanne, un ancien cadre dirigeant du groupe de restauration Elior, lui a succédé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :