La construction du Nice Stadium est lancée

 |   |  227  mots
Après l?avis favorable du commissaire-enquêteur, le conseil municipal de Nice a déclaré cet été le futur stade azuréen d?intérêt général. Les travaux de terrassement sont en cours.

Les réticences de l'opposition quant au coût du projet (245 M€ TTC) et à ses conséquences sur la nappe phréatique du Var n'ont finalement pas trouvé d'écho auprès des conseillers municipaux. Le 22 juillet dernier, ils ont adopté la délibération permettant la délivrance par l'Etat du permis de construire du Nice Stadium.

Début août, la PME niçoise Garelli (180 salariés, 20 M€ de CA en 2010) a donné le coup d'envoi du chantier, dont la durée est estimée entre vingt et vingt-quatre mois.
"Nous avons déployé sur zone 14 dumpers, 5 pelles hydrauliques de 55 tonnes, 2 bulldozers, 2 compacteurs, un gros chargeur et une arroseuse pour maintenir la poussière au sol", détaille le DG Pierre-Paul Bernardi.
En un mois, ses 30 ouvriers ont extrait 140 000 m3 de graviers et commencé à "creuser un grand bassin correspondant aux futures fondations du stade et du musée national du sport".


Un contrat "important" pour l'entreprise de terrassement fondée en 1959, comme pour les 26 autres PME des Alpes-Maritimes retenues sur ce chantier, qui a recours à hauteur de 30 % à la sous-traitance locale. 600 personnes seront mobilisées en moyenne le temps des travaux.
Fin septembre, Vinci devrait débuter la construction proprement dite. La livraison de ce stade de 35 000 places est annoncée "pour l'ouverture de la saison 2013 de l'OGC Nice".

PH
Crédit photo : Mairie de Nice.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :