La société Aéroports de la Côte d'Azur renforce son positionnement en aviation d'affaires

 |   |  346  mots
Gestionnaire de 3 plateformes ? celles de Nice, Cannes-Mandelieu et Saint-Tropez ? la société vient de signer un partenariat avec l'aéroport nord-américain de Morristown et lance une marque dédiée entièrement à l'aviation d'affaires, baptisée Sky Valet.

C'est au salon Ebace, qui s'est tenu à Genève du 20 au 22 mai dernier, qu'Aéroports de la Côte d'Azur a présenté sa stratégie en matière d'aviation d'affaires. Il y a d'abord eu la signature du partenariat avec l'aéroport nord-américain de Morristown, basé dans le New Jersey et l'un des plus fréquentés dans la région métropolitaine de New York. Le rapprochement américano-niçois doit permettre aux deux parties de collaborer en commun sur des projets de développement commercial et aéroportuaire, d'autant qu'elles disposent chacune d'installations de douane permettant des vols d'affaires directs entre la capitale azuréenne et Big Apple, ce qui s'inscrit bien dans la logique de "hub" que défend le gestionnaire azuréen.

Une nouvelle marque Sky Valet
Le gestionnaire est par ailleurs bien décidé à se placer sur le créneau du service et de l'assistance haut de gamme et vient pour cela de lancer Sky Valet, une nouvelle marque dédiée à l'aviation d'affaires capable de fournir des services adaptés et de faciliter le parcours bord-à-bord du passager. L'objectif d'Aéroports de la Côte d'Azur est évidemment de renforcer sa place de n°2 européen en terme d'aviation d'affaires.

7,28 M€ générés

Les plateformes de Nice, Cannes-Mandelieu et Saint-Tropez représentent 50 000 opérations au total en aviation d'affaires et plus de 20 000 en opérations d'hélicoptères privés, dont le trafic représenterait 7,28 M€ par an injectés dans l'économie locale et  5 300 emplois directs. À noter que ce positionnement renforce en parallèle les liens qui lient Aéroports de la Côte d'Azur avec les acteurs de l'aviation générale tel Bombardier qui prévoit désormais d'assurer une présence permanente à Nice. De son côté, The Allen Groupe, spécialisé dans le nettoyage professionnel d'avions a annoncé le 12 mai son arrivée sur le tarmac niçois.

Laurence BOTTERO


Photo : Michel Tohane, directeur de l'Aviation Générale et Maria Sheridan, directrice du développement de l'Aéroport de Morristown.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :