Laurent Théry, le directeur d ? Euralille à Marseille

 |   |  378  mots
Les nominations s?enchâssent en préfecture. Après celle de Jean-Paul Bonnetain à la tête de la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, l?Elysée a annoncé la semaine dernière l?arrivée de Laurent Théry en tant que préfet en charge du projet de l?agglomération Marseille-Provence. Il aura la lourde mission d?inspirer aux élus divisés sur la question institutionnelle la voie de la métropole.


La création du poste avait été annoncée par le Premier ministre suite au comité interministériel du 6 septembre dernier. C'est Laurent Théry, l'actuel directeur de la SA d'Euralille qui aura pour mission de concilier les divergences et d'influencer l'avenir institutionnel du territoire de Marseille-Provence en aidant les élus à "cheminer" vers la voie de la métropole sous la forme "d'une seule agglomération regroupant plusieurs pôles". "Une mission de service public relevant du Gouvernement", selon la formule officielle.

C'est un homme de 63 ans, qui arrive sur nos terres. Et un urbaniste de profession salué d'ailleurs en 2010 par le Grand prix d'Urbanisme. Laurent Théry est un proche de Jean-Marc Ayrault avec qui il a travaillé quand ce dernier était maire de Nantes entre 1996 et 2003, comme directeur du District, puis comme directeur général de la communauté urbaine de Nantes.

Il avait travaillé au préalable (1985 à1995) avec le maire de Saint-Nazaire, Joël Batteux, à la revitalisation du territoire confronté au ralentissement des activités de la construction navale. "Une ville en profonde crise, mono-industrielle, fière de son histoire ouvrière mais touchée par 20% de taux de chômage. Nous nous sommes appuyés sur sa géographie et son histoire pour lui permettre de retrouver son estuaire, de renouer avec son port comme lieu de festivités et non de destruction", avait-il confié dans un entretien à la Voix du Nord, la quotidien régional du Nord-Pas-de-Calais.

Il connaît d'ailleurs très bien la région lilloise pour avoir pris la direction à partir de 2010 de la SAEM (société anonyme d'économie mixte) Euralille, l'un des plus grands quartiers d'affaires de l'Hexagone (10 hectares et 740 000 m2). Et entre temps, entre 2004 et 2010, il dirigera la Samoa (Société d'aménagement de la métropole Ouest Atlantique) créée pour assurer la maîtrise d'ouvrage du projet d'urbanisation de l'île de Nantes.

Il quitte donc Lille pour Marseille alors qu'Euralille porte de nombreux projets avec notamment une extension Porte de Valenciennes (appelée Euralille 3000). Un projet qui a d'ailleurs besoin aussi de beaucoup de concertation avec les acteurs politiques et économiques pour être validé...Il ne sera pas en reste sur ces terres pour mettre en œuvre ses talents de négociation.

A.D


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :