Le Medef PACA dénonce le budget de la Région

 |   |  431  mots
Alors que le vote du budget régional est programmé pour ce vendredi, les patrons dénoncent ce qu'ils appellent une fuite en avant financière. En résumé : moins d'investissement et surtout une augmentation des dépenses de fonctionnement.

Déjà très mécontents de la politique économique menée au niveau national, les patrons de Provence Alpes Côte d'Azur ont un nouveau cheval de bataille : le budget de la Région. Un budget qui taille dans les investissements - - 44 M€ - et augmente la voilure en ce qui concerne les dépenses de fonctionnement - + 30,7 M€. Inacceptable pour Jean-Luc Monteil qui rappelle que "les investissements à réaliser en PACA sont nombreux, tant pour les équipements que pour des projets de filières : qu'il s'agisse de l'industrie, du tourisme, des nouvelles technologies... Les projets ne manquent pas". Le président du Medef PACA souligne que la Région joue un rôle dans le soutien à l'économie, "mais de manière largement insuffisante ! Ce n'est pas le Medef PACA qui le dit, c'est le Ministère de l'Intérieur". Et Jean-Luc Monteil de s'appuyer sur une étude comparant les comptes administratifs 2012 des régions françaises et qui "laisse apparaître une région PACA mal positionnée, donc mal gérée".

La culture plutôt que l'économie

"En 2015, la Région dépensera, à titre d'exemple, deux fois plus d'argent pour la culture que pour l'aide économique. Nous connaissons le rôle primordial joué par la culture en matière d'attractivité ; néanmoins, alors que PACA enregistre plus de 300 000 demandeurs d'emplois, la priorité doit être donnée au secteur industriel, premier pourvoyeur d'emplois et de valeur ajoutée, et aux entreprises". Et surtout, "bien que les actes tardent à se concrétiser, le gouvernement semble l'avoir compris en adoptant un discours « pro-business » depuis un an. En revanche, la Région - enfermée dans ses dogmes d'un autre temps - ne tient aucun discours et ne prévoit aucune action significative pour soutenir les entreprises de son territoire. Cette situation est d'autant plus alarmante que la Région deviendra en 2016 la collectivité chef de fil en matière de développement économique dans le cadre de la réforme territoriale. Les chefs d'entreprise de PACA ont donc des raisons d'être inquiets".

Les parlementaires alertés

Bien conscients que leur marge de manœuvre est limitée, les patrons provençaux et azuréens ont alerté les élus du Conseil régional ainsi que les parlementaires. "Aussi, parce que nous estimons que la réduction des investissements imposée par le budget génèrera davantage de chômage, nous avons saisi les plus hautes autorités de l'État pour les en alerter", conclut le patron des patrons de PACA.

Laurence Bottero
Crédit photo : DR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :