Le Qatar s ? empare du Carlton

 |   |  457  mots
Huit mois seulement après son acquisition par l?homme d?affaires libanais Toufik Aboukhater, le Carlton de Cannes serait sur le point d?être vendu à un investisseur du Qatar.

La rumeur bruissait depuis quelques semaines, sans qu'il soit possible d'authentifier l'information. Selon le quotidien Nice-Matin, qui ne s'encombre même plus du conditionnel, la transaction serait imminente. Établissement mythique de la Croisette, le Carlton serait en passe d'être cédé au Qatar, pour une somme encore inconnue. Une signature "à la fin du mois de janvier" est avancée.

Dans le rôle du repreneur : Ghanem Ben Saad al-Saad, homme d'affaires de 48 ans, aussi puissant que discret. Depuis 2005, l'éminent Qatarien dirige Qatari Diar, filiale du fonds d'investissement souverain du Qatar, minuscule Etat borné par l'Arabie saoudite et l'Iran.

En décembre dernier, Ghanem Ben Saad al-Saad se serait donc rapproché de Toufik Aboukhater. Le Libanais avait acquis, mi-avril 2011, un portefeuille de sept hôtels européens de la marque Intercontinental, dont le Carlton, pour un montant estimé à 450 M€ (cf. hebdo du 12/04/11). Les sept établissements* intéresseraient aujourd'hui le Qatar.

Contactée par nos soins, la direction du Carlton n'a pas souhaité s'exprimer, rappelant au passage qu'aucune annonce officielle n'avait encore été faite et que les rumeurs reléguées par la presse n'avaient pas toujours valeur d'information.

Si la transaction aboutit, Qatari Diar, dont la puissance de feu financière est jugée colossale, renforcera sa présence sur la Côte d'Azur.

Le fonds d'investissements détient déjà 23,24% du capital de la Société Fermière du Casino Municipal de Cannes (128,6 M€ de CA), groupe qui abrite les hôtels Majestic et Gray d'Albion ainsi que les casinos Barrière de Cannes Croisette et Barrière Les Princes. Il a aussi récemment fait entrer au capital de la SBM de Monaco, à hauteur de 5,94%, la société qatarie QD Hotel &Property Investment LTD, qu'il contrôle. En 2008, l'on se souvient en revanche que l'OPA de 27% lancée sur la Société des Bains de Mer avait achoppé, le groupe monégasque préférant limiter l'offre d'achat de Qatari Diar à 10%.


D'après la mairie de Cannes, les travaux de rénovation et d'extension, budgétés à 100 M€, seront maintenus, voire même réévalués à la hausse. Le calendrier devrait rester inchangé avec une fermeture de l'établissement durant 8 mois, de septembre 2012 à mai 2013.

Investissant sur tous les fronts, Ghanem Ben Saad al-Saad financera au premier trimestre 2012 un autre chantier touristique pharaonique basé en Tunisie. Là-bas, la facture s'élèvera (seulement) à 80 M$.


Piérine Herbin

* Le portefeuille de sept hôtels concerné contient les établissements Intercontinental de Budapest, Amsterdam, Francfort, Madrid, Rome, Vienne et Cannes.

Photo : Construit en 1911, le Carlton est le seul palace de la Croisette qui n'ait pas encore bénéficié d'un important programme de rénovation et d'extension (© Palais des Festivals et des Congrès de Cannes).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :