Le Vaucluse étoffe son réseau ferroviaire

 |   |  433  mots
La première pierre du chantier ferroviaire, qui doit assurer la connexion entre les gares Avignon TGV et Avignon centre, a été posée aujourd?hui.

Le Vaucluse améliore son offre de desserte ferroviaire. La connexion entre les gares Avignon TGV et Avignon centre a débuté voilà trois mois, les premiers coups de pelle ayant été donnés en mars, mais la première pierre du chantier a symboliquement été posée ce lundi 27 juin, sous le patronage du secrétaire d'État aux transports, le Vauclusien Thierry Mariani (UMP).

Le chantier figure parmi les grands projets ferroviaires retenus au Contrat de Projets État Région (CPER) 2007-2013. Il comprend à la fois le raccordement ferroviaire entre la gare d'Avignon TGV et la gare d'Avignon centre (dit "virgule") et la réouverture au trafic voyageurs de la ligne Sorgues-Carpentras.


Jusqu'ici, la connexion entre les deux gares se faisait par un bus gratuit sur présentation de son billet de train. En décembre 2013, le transport pourra être effectué par le rail, au rythme d'un TER tous les quarts d'heure. La desserte sera alors de 58 allers-retours par jour entre les deux gares. Cette fréquence devrait être conjuguée à la desserte cadencée de la gare TGV, sans rupture de charge depuis Orange, Carpentras et Cavaillon. Desservie en moyenne par 67 TGV quotidiens, la gare accueille 3 millions de voyageurs par an, dont 80% des passagers empruntent des trains en direction du nord, principalement vers Paris.

"Ces travaux s'inscrivent dans la perspective de la réouverture de la ligne Avignon-Carpentras - d'un montant évalué à 79 M€ hors aménagement des gares, ndlr - qui permettra, à l'horizon 2014, de proposer une offre entre Avignon et Carpentras et de connecter le Vaucluse à la grande vitesse ferroviaire ", explique Réseau ferré de France (RFF). Pris en charge par L'État, les collectivités locales et RFF, le montant des travaux s'élève à 37,25 M€.

Pour ce qui est de la réouverture de la ligne Sorgues-Carpentras, il s'agit de répondre à la demande croissante de déplacements sur l'agglomération avignonnaise et d'offrir une alternative à la congestion routière en heures de pointe sur l'axe Avignon-Carpentras : plus de 60 000 véhicules par jour. La desserte envisagée serait de 19 allers-retours par jour entre Avignon centre et Carpentras (soit un train chaque demie-heure en heure de pointe) avec des arrêts possibles en gares de Sorgues, Entraigues et Monteux. Le coût de l'opération est estimé à 73 M€. La mise en service est prévue en décembre 2014.

Thomas Tedesco

Photo : Avec 3 millions de passagers annuels le trafic ferroviaire de la gare TGV d'Avignon progresse de 2 à 3% par an.
Crédit : RFF


Financement : État (25%); Région PACA (25%); RFF (12,5%); Département (18,75%) ; communauté d'agglomération du Grand Avignon (6 ,97%) ; autres communautés de communes (11,78%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :