Le chiffre du jour : 200 000

 |   |  229  mots
C'est, en euros, le budget défini cette année par Mécènes du Sud. Une enveloppe qui contribue à fertiliser le terreau artistique sur le territoire.

Rappelons pour mémoire que cette association loi 1901 réunit sous sa bannière 42 entreprises implantées sur la zone Aix-Marseille, qui contribuent à hauteur de 5 000 à 15 000€, selon leur taille. Depuis 2014, Mécènes du Sud a décidé de se positionner exclusivement sur les arts visuels et consacre notamment une grande part de son budget (50 000€) au financement d'une exposition en co-production dans l'un des lieux phares du territoire. En 2014, l'artiste Marie Reinert avait ainsi pu concrétiser sa première exposition personnelle, nommée "Défense Yokohama", dans les locaux du FRAC. Cette année, c'est Gilles Barbier qui bénéficie de ce soutien pour son travail, dévoilé à la Friche Belle de mai sous le nom d'Echo Système, ce jusqu'au 3 janvier 2016. D'autres artistes contemporains, entre 5 et 10 par an, se voient aidés grâce à une enveloppe allant de 5 000 à 10 000€. Enfin, "nous nous positionnons aussi dans le soutien de projets stratégiques sur le territoire, tel le salon international d'art contemporain Art-o-Rama", qui s'est lui aussi déroulé à la Friche du 29 août au 13 septembre dernier, conclut Damien Leclere, de la maison de ventes éponyme, secrétaire du bureau de Mécènes du Sud

.
Carole PAYRAU
Crédit photo : DR


Légende : Damien Leclère, secrétaire de Mécènes du Sud, a évoqué l'activité de l'association lors du breakfast sur l'art contemporain organisé par Encorenous communication.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :