Les artisans, bientôt fixés sur leurs représentants aux Chambres des métiers et de l ? artisanat

 |   |  258  mots
Dans deux jours, les artisans connaîtront les noms de leurs représentants. Dans les Bouches-du-Rhône, trois listes sont en lice.

Depuis le 28 septembre, un million de personnes ont été appelés à voter par correspondance pour élire les 3600 artisans qui représenteront au niveau national les intérêts du secteur (920 000 entreprises, 3,1 millions d'emplois, 300 mds € de chiffre d'affaires). Suite à la réforme des chambres de métier et de l'artisanat menée dans le cadre de la réforme générale des politiques publiques, les chefs d'entreprises artisanales sont appelés à designer en un seul vote les membres aux niveaux départemental et régional pour un mandat de 5 ans. Chaque liste comprend au moins quatre candidats par catégorie (alimentation, bâtiment, fabrication, services).
Dans les Bouches-du-Rhône, le nombre d'entreprises artisanales (32 367) a progressé en cinq ans de 14% (+ 4000 entreprises) mais a marqué le pas en 2009. Le bâtiment affiche la plus forte croissance en nombre (+2500), suivi des métiers de bouche (+500) et des services (+ 1000 entreprises). Les radiations d'entreprises seraient stables. Et les 62 000 emplois générés par le secteur pèse 11% dans le nombre total d'actifs du département.
Trois listes sont en lice dans le département, celle de l'Union professionnelle artisanale, conduite par André Bendano, l'équipe actuellement en place, celle de Artisans 13/Cidunati, conduite par Pierre Polo Garcia, et enfin, celle d'Olivier Bizot, menuisier à La Fare-les-Oliviers, dont la marque "Artisans de notre avenir" bénéficie du soutien de la FBTP 13, associée à la CGPME. La Fédération française du bâtiment (FFB) soutient en effet dans tous les départements de France une liste "Artisans de notre avenir".

A.D

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :