Les résultats du 3e baromètre de l ? UCC Med

 |   |  267  mots
Selon le 3e baromètre publié par l?association des agences de la communication, la crise a bien un impact sur les investissements et le comportement des annonceurs.


L'UCC Med vient de rendre publics les résultats de son troisième baromètre (étude menée auprès de 150 annonceurs en Paca et Languedoc Roussillon). Il montre que malgré la crise, 74 % des annonceurs ne prévoient aucune suspension de budget en communication pour 2010.
A 71%, ils maintiennent dans l'année leurs projets de lancement de nouveaux produits, services et offres.
Sur les 26% d'annonceurs ayant l'intention de suspendre leurs investissements, les restrictions budgétaires toucheront à 34% : le conseil et la création en communication publicitaire et globale et à 32% le conseil média et l'achat d'espace. Le design et le packaging, la communication B to B et la communication interne seront les moins impactés.
La crise incite les annonceurs à revoir la stratégie de communication (36%), organiser des consultations (30%), négocier les coûts (30 %).
Sans surprise, com digitale, RP, promotion des ventes représentent les seuls budgets en augmentation. Conseil et création constituent les budgets en baisse.
70% des annonceurs ont consulté entre 1 à 3 agences. Seuls 22% ont consulté de 4 à 6 agences. Si les agences régionales représentent 90 % des agences consultées, un problème reste récurant : seulement 6 % de consultations ont été rémunérées (466 euros en moyenne).
La moyenne des budgets investis en média est de 145 k€. La presse régionale et nationale devancent le web qui arrive en 3ème position et l'affichage régional, en 4ème position.
Les attentes des annonceurs restent fortes en matière de créativité et de conseil. Ils semblent satisfaits en termes de disponibilité et qualité relationnelle. Les agences régionales obtiennent une note de 2,6 sur 4 en satisfaction globale.


Marie-Line Lybrecht

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :