Louis Vallernaud, président de la CRC PACA

 |   |  345  mots
Depuis le 3 janvier, Louis Vallernaud, conseiller maître à la Cour des comptes, est le président de la chambre régionale des comptes de Provence-Alpes-Côte d?Azur. Il succède à Danièle Lamarque, qui officiait depuis juillet 2011 et qui est partie rejoindre la Cour européenne des comptes.

Il supervisera toutes les actions de contrôle et d'audit de 936 organismes publics régionaux, (contre 2 365 organismes publics locaux avant 2013 et le relèvement des seuils de compétence introduit par la loi du 13 décembre 2011). Le conseiller maître à la Cour des comptes, originaire de Lyon, est diplômé de l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC), de l'Institut d'études politiques de Paris, et ancien élève de l'ENA, promotion René Char, 1995 (comme Emmanuelle Mignon, ancienne directrice du cabinet du président de la République Nicolas Sarkozy).

Parcours au service de l'économie
Né en 1968, l'homme a exercé pendant quatre ans à la Cour des comptes, quatrième chambre avant d'être pendant deux ans détaché auprès du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, à la direction des relations économiques extérieures (DREE), en qualité de conseiller commercial et adjoint au chef des services d'expansion économique en Corée du Sud. Il rejoindra ensuite pendant trois ans la direction du budget, en qualité d'adjoint puis de chef du bureau 6B (synthèse des comptes sociaux, assurance maladie, budgets Santé, Famille, Personnes âgées, Personnes handicapées, Solidarité). En 2006, est nommé à la présidence de la chambre régionale des comptes de Franche-Comté. Après avoir été pendant deux ans, avocat général au parquet près la Cour des comptes, il rejoindra Nantes pour assurer la présidence de la CRC des Pays de la Loire avant d'être assigné à Marseille, où siège la représentation régionale de la Cour des comptes. En 2012 (rapport d'activité 2013 non encore disponible), la CRC PACA a rendu 27 jugements et 75 débets (décisions financières) pour un montant de plus de 4 M€. 29 rapports d'observations ont été publiés dont 5 transmissions au parquet judiciaire.En 2013, les rapports "épinglant" la gestion de la Ville de Marseille et de la Région ont fait couler beaucoup d'encre en région et au niveau national.


La rédaction

Photo : Louis Vallernaud, président de la Chambre régionale des comptes PACA

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :