MP 2013 : Les valses hésitations des territoires

 |   |  279  mots
Le pays d?Aix conditionne sa contribution financière, la communauté d?agglomération de Toulon réduit drastiquement sa participation? Le grand événement culturel de l?année 2013, censé associer un vaste territoire, voit ses contours rogner. La question sera probablement débattue vendredi.


Le conseil d'administration extraordinaire du 24 décembre de l'association en charge de l'événement risque d'être animé, les derniers événements faisant état d'une situation de pagaille.
Lundi dernier, à la veille de la présentation à Bruxelles au jury de suivi et de conseil européen de l'état d'avancement du projet par le conseil d'administration de Marseille-Provence 2013, le maire d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains, jetait l'éponge (participation de 7,5 M€ au budget global) en raison de déconvenues survenues sur un autre dossier en concertation, la fusion des universités et la localisation du siège de la future Université (voir notre hebdo du 13 décembre). Quelques jours plus tard, après une rencontre avec les présidents d'université, elle envisageait MP 2013 sous de meilleurs auspices tout en conditionnant à nouveau sa participation à un engagement signé par le rectorat avant le 20 janvier.
Samedi, c'est au tour de la communauté urbaine de Toulon de faire part de sa décision de ne de ne plus être "territoire intégré" mais de se contenter d'un statut de "territoire associé". Officiellement, les douze maires de Toulon Provence Méditerranée ont appuyé leur choix par la nécessité de consacrer les budgets aux nombreux projets en cours sur le territoire. TPM s'en tiendrait donc au million d'euros qu'il a déjà versés (contre les 7,35M€ escomptés initialement).
Les tergiversations des uns et des autres produisent leurs effets. Bob Scott, président du jury des capitales européennes, s'est dit préoccupé par les tensions et a demandé à être informé rapidement sur la teneur des prochains épisodes. Le jury rendra public prochainement son rapport sur la réunion d'étape.

A.D

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :