MS Innovations lève 1 M ?

 |   |  493  mots
La spécialiste niçoise du marketing mobile lève 1 M? auprès d'investisseurs moyen-orientaux et ouvre 2 bureaux, au Liban et aux Émirats arabes unis. Une stratégie qui doit lui permettre d'asseoir sa croissance.

Ses développements récents répondent à la fois à une logique d'opportunité et à une stratégie choisie. Lorsque les dirigeants de MS Innovation croisent la route il y a un an de leur désormais nouveau partenaire, un spécialiste du digital, ils se posent rapidement la question de l'internationalisation.

Le marché du marketing mobile "explose depuis 2 ans", commente Laurent Silva, le P.d-g de la société installée à Sophia-Antipolis. Une implantation au Liban et à Dubaï signifie stratégiquement une ouverture vers le marché africain et asiatique... "Notre partenaire possède une équipe commerciale bien rodée. De notre côté nous avons la conviction que nos solutions pouvaient s'exporter".

Et c'est bien sur la complémentarité et la "transversalité" de ses solutions que MS Innovations compte se démarquer dans un secteur qui est encore à certains égards de niche et qui voit constamment de nouvelles technologies naître... comme des concurrents plus ou moins solides.

"Nous proposons à la fois un service d'envoi de SMS en masse, une plate-forme de développement d'applications mobiles, ainsi qu'une plate-forme de contenu mobile comme le QR Code. Nous avons d'ailleurs développé pour une chaîne de fast-food un jeu qui s'est appuyé sur cette technologie".

Au Liban et à Dubaï, c'est son service d'envoi de SMS en masse qui intéresse les premiers clients de l'entreprise française. Fer de lance de ses longueurs d'avance, sa R&D. "MSI Lab est notre antenne Recherche et Développement. Parfois certaines innovations nées de ce laboratoire nous permettent de créer des spin-off".

Cela a été le cas en 2009 avec le lancement de Tickxpress, spécialisée elle dans la billetterie sur mobile. "Nous avons mis au point une solution infalsifiable et sécurisée d'envoi de SMS vers les mobiles de toutes générations, que ce soient des smartphones ou pas. Cette technologie nous permet de proposer du m-couponing, ce qui intéresse les grandes surfaces et les grandes enseignes", explique Laurent Silva.

Et le dirigeant de révéler que le Moyen-Orient n'est pas le seul pays à susciter son intérêt. "Nous étudions aussi le marché du marketing mobile au Canada et aux États-Unis, pays où contrairement à ce que l'on croit, il n'est pas aussi avancé qu'en France".

Créée en 2004 par Laurent Silva et César Camy, MS Innovations (C.A de 1 M€) compte désormais aussi à son tableau directorial le rugbyman Thierry Dussautoir, qui en dehors des pelouses et de l'Ovalie est ingénieur du génie des matériaux.

Capitaine de l'équipe de rugby toulousaine, celui qui est aussi le capitaine de l'Équipe de France s'implique entièrement dans le développement de cette PME de 16 salariés. "L'ouverture d'un bureau à Toulouse à court terme n'est pas à exclure", conclut Laurent Silva qui ne prévoit pas de nouveau tour de table à court terme.

L.B


Photo : Laurent Silva, le P.d-g de la société installée à Sophia-Antipolis

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :