Maranatha investit 2,5 M ? à Montpellier

 |   |  326  mots
Le groupe installé à Marseille (13) a injecté 2,5 M? dans la rénovation du Grand Hôtel du Midi. Une nouvelle phase d'investissement est programmée pour le troisième trimestre.

C'est pour la rénovation des chambres et de la réception que le groupe Maranatha a injecté 2,5 M€ dans l'un de ses établissements, le montpelliérain Grand Hôtel du Midi. Acquis en 2013, celui-ci a bénéficié de 6 mois de travaux et a obtenu, cerise sur le gâteau, une quatrième étoile début juin.


Extension annoncée

Pour autant, d'autres projets sont annoncés. Le groupe dirigé par Olivier Carvin a acquis le bail de l'établissement bancaire sis à côté de l'hôtel pour en faire non seulement la nouvelle entrée de l'établissement, mais également pour doter celui-ci d'un bar. De nouveaux travaux sont donc prévus pour débuter à l'automne et s'achever fin décembre. Pour l'heure, l'enveloppe budgétaire qui y sera consacrée n'a pas encore été définie. "La finalisation du projet et le chiffrage sont en cours", souligne Olivier Carvin, le président du groupe qu'il a fondé en 2006.

Nouveaux investissements

Le Grand Hôtel du Midi n'est pas le seul établissement de Maranatha à subir une phase de rénovation. À Bandol, dans le Var, le Dolce Frégate a rénové 15 de ses villas, tandis que les chambres se feront une beauté à la rentrée prochaine et qu'à l'hiver 2016 ce sera au tour des parties communes. Montant total de l'investissement : 15 M€. À Gordes, dans le Vaucluse, c'est le Mas des Herbes Blanches qui pour 12 M€, monte en puissance puisque outre la vingtaine déjà rénovée, ce sont 30 chambres supplémentaires qui vont venir compléter l'offre de ce Relais & Château. En juillet, Maranatha finalisera l'achat du portefeuille des Hôtels du Roy soit 6 hôtels de prestige, 5 étant sis à Paris et un à Nice, La Pérouse. Maranatha est propriétaire de 60 hôtels. Le groupe emploie 90 salariés au siège et 2 000 dans les différents établissements hôteliers. Le chiffre d'affaires 2015 devrait atteindre 100 M€ contre 62 M€ en 2014.

Laurence BOTTERO

Crédit photo : Maranatha

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :