Municipales Vaucluse : À contre-courant, Avignon passe à gauche

 |   |  387  mots
Contrairement à la tendance nationale, le PS ravit à l?UMP la mairie d?Avignon après 18 ans de règne de Marie-Josée Roig. Une page se tourne donc dans la ville centre du Vaucluse. Le département voit aussi une poussée de l?extrême-droite avec 4 villes qui tombent dans son escarcelle : Orange, Le Pontet, Bollène et Camaret-sur-Aigues.


"Je suis heureuse. C'est l'aboutissement d'une belle aventure collective et humaine." Ce sont les premiers mots de Cécile Helle, chef de file de la liste d'union de la gauche à Avignon. Elle remporte l'élection avec 47,48 % des voix (40 sièges), contre 35,02 % (neuf sièges) à Philippe Lottiaux du Rassemblement Bleu Marine, et 17,50 % (quatre sièges) à Bernard Chaussegros de l'UMP. Dès sa prise de fonction, samedi prochain, Cécile Helle entend faire un bilan des 18 années Roig : "Ma première mesure va être de commander un audit financier." Marie-Josée Roig a envoyé un message à la future maire d'Avignon : "J'adresse à Cécile Helle mes vœux les plus sincères de réussite dans l'exercice de son mandat, au service de tous les Avignonnais. Sa principale mission est aujourd'hui d'apaiser et rassembler notre Ville sans esprit partisan ou idéologique." En tout cas, la marge de manœuvre de Cécile Helle pourrait être considérablement amoindrie, car la présidence du Grand Avignon reste encore très incertaine : 30 sièges pour la droite, 27 sièges pour la gauche, 11 sièges pour l'extrême-droite et 4 sièges pour les élus sans-étiquettes. Jean-Marc Roubaud, maire UMP de Villeneuve-lez-Avignon, s'est d'ores et déjà positionné pour présider la communauté d'agglomération.

Extrême-droite en force
Dans le Vaucluse, l'extrême-droite obtient 150 sièges de conseillers municipaux. Quatre mairies seront désormais gérées par le Rassemblement Bleu Marine ou la Ligue du Sud : Orange (29 302 habitants), Le Pontet (16 899 habitants), Bollène (14 040 habitants) et Camaret-sur-Aigues (4 596 habitants). Dans le département, la droite remporte 911 sièges de conseillers municipaux, la gauche 687 sièges, les sans-étiquettes 259 sièges et l'extrême-droite 150 sièges. Le taux de participation a été globalement bon, puisqu'il s'est établi à 69,31 % soit 0,89 point de plus qu'en 2008. En ce qui concerne les grandes villes, outre la victoire de la gauche à Avignon avec Cécile Helle (47,48 % des suffrages exprimés) et le succès de la Ligue du Sud à Orange dès le premier tour avec Jacques Bompard (59,82 %), Carpentras reste à gauche avec Francis Adolphe (44,46 %) et Cavaillon demeure à droite avec Jean-Claude Bouchet (50,64 %).

Alain Ricci
Photo : Cécile Helle, chef de file de la liste d'union de la gauche à Avignon, remporte l'élection avec 47,48 % des voix et disposera d'une majorité confortable de 40 sièges sur un total de 53. 

©Mairie d'Avignon

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :