Nice : La ligne 2 du tramway réévaluée à 770 M ?

 |   |  321  mots
La commission d?enquête a rendu un avis favorable - assorti de 3 réserves et 9 recommandations - au projet de ligne Ouest/Est du tramway. Le budget a été majoré, les délais allongés.

Les conclusions des commissaires enquêteurs s'étendent sur 1 027 pages et reconnaissent "concrètement un caractère d'intérêt général" au projet, lequel vient d'être affiné à la lueur des réserves et recommandations émises.

"La solution d'un terminus en surface sur la place Ile-de-Beauté a été abandonnée au profit d'une arrivée en souterrain depuis l'arrêt Ségurane, dévoile le maire de Nice, Christian Estrosi. La station sera installée sur le quai Cassini au port, ce qui n'impactera pas outre mesure la circulation du quartier".

Autre modification apportée à la feuille de route initiale : l'ajout d'un arrêt supplémentaire au niveau de l'église Sainte-Hélène, portant le nombre de stations à 20 sans pour autant changer le temps de parcours (26 minutes du port au CADAM). "Ces évolutions auront nécessairement des conséquences sur le calendrier et le montant du projet", anticipe l'édile, qui table désormais sur une livraison "courant 2017" et plus 2016.

En termes de financement, la desserte du port et donc la prolongation du tunnel de la place Garibaldi au quai Cassini devrait générer un surcoût de 12 M€, "soit 2% de l'enveloppe totale". La création d'une 20ème station nécessitera l'investissement de 300 000 € supplémentaires.

Chiffré il y a six mois à 758 M€, le coût global de la ligne Ouest-Est grimpe ainsi à 770,3 M€, dont 192 M€ de subventions (CG06, Région PACA, FEDER, Etat et Aéroports de la Côte d'Azur).

Après les travaux de déviation des réseaux, prévus pour le deuxième semestre 2012, débutera le percement du tunnel. Les chantiers en surface ne devraient être lancés qu'en 2014. L'enveloppe allouée pour compenser les pertes de chiffre d'affaires des commerçants devrait être comprise "entre 5 et 7 M€".

PH

Photo : Les deux lignes de tramway permettront de desservir 260 000 personnes, soit les 2/3 de la population niçoise et 85% des hôtels (Quai Cassini : © ENODO-NCA).


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :