Nouvelle étape pour Nice Grids

 |   |  348  mots
Premier démonstrateur européen de ce que peut être un quartier solaire intelligent, Nice Grids ? qui prend place à Carros dans le périmètre de l'Éco-Vallée ? vient d'inaugurer un show-room de 200 m2 détaillant les travaux actuellement menés et expliquant ce que sera le réseau électrique de demain.

C'est une nouvelle étape que vient de franchir le projet Nice Grids. Porté par un consortium réunissant ERDF (coordonnateur du projet), Alstom Grid, EDF, Saft, Armines, RTE, Daikin, NetSeenergy, Socomec et la Pme varoise Watteco, spécialiste des réseaux électriques intelligents, ce démonstrateur européen de quartier solaire intelligent dispose désormais d'un show-room de 200 m2. Installé à Carros, au cœur de l'Eco-Vallée, son but est de démontrer et expliquer via un mur tactile les travaux actuellement menés en vue de constituer ce que seront les réseaux électriques de demain.


Un budget de 30 M€

L'objectif étant de convaincre autant les industriels que les particuliers du bien-fondé de ce projet pilote qui mêle une forte production photovoltaïque, des solutions de stockage d'électricité, 2 500 compteurs communicants Linky et des solutions d'effacement client pour améliorer la gestion des pointes de consommation et/ou de production d'électricité. Bénéficiant d'un budget de 30 M€ sur 4 ans, Nice Grids est financé par les Investissements d'avenir avec le soutien de l'Ademe pour 4 M€, par la Commission européenne pour 7 M€ (dans le cadre du projet européen Grid4EU, dont Nice Grids est la brique française) et par les membres du consortium. Fragile dans son alimentation électrique parce que situé en bout de parcours, le département des Alpes-Maritimes compte ainsi trouver une solution en s'appuyant sur les forts gisements d'énergies renouvelables dont il dispose, solaires notamment. Le coup d'envoi avait été initié en juin 2011 avec la validation par le Premier ministre de l'époque, François Fillon du cofinancement par les investissements d'avenir. Le 12 janvier 2012, date de la signature de l'accord de consortium, a consacré le démarrage officiel du projet. Prochaine étape majeure, l'installation de la première batterie lithium-ion d'une capacité d'1 MW, qui devrait se dérouler à l'automne.

L.B
Photo : Nice Grids est projet pilote qui mêle une forte production photovoltaïque, solutions de stockage d'électricité des solutions intelligentes pour améliorer la gestion des pointes de consommation et/ou de production d'électricité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :