OK Corral investit fortement

 |   |  253  mots
Si 2016 sera une année particulière, puisque celle des 50 ans, c'est au quotidien qu'OK Corral ? acquis il y a 27 ans par la famille Bembom, venue des Pays-Bas ? doit relever un challenge : continuer à séduire.

Pour cela, les nouvelles attractions fleurissent année après année. Pour les faire "tourner", quelques 140 salariés. "En 5 ans, nous avons investi pas moins de 10 millions d'euros", précise le PDG. De l'autofinancement en grande majorité, associée à des prêts bancaires, "mais aucune subvention publique. Nous n'en demandons pas". Ainsi en 2014, un nouveau venu, le manège à sensations Alligator Island, avait remporté tous les suffrages, couronné d'un prix, un "European star award". 2015 a vu de même l'arrivée du Pacific rail road, un train destiné aux plus jeunes, et du TNT, ou Tour N'Twist, un ascenseur tournant de 9 mètres de haut... Reste à savoir quelle nouveauté réservera 2016 : tout en gardant scrupuleusement son secret, Mathijs Bembom dévoile tout de même l'acquisition d'une nouvelle attraction destinée à tous les âges, adaptée de surcroît aux personnes à mobilité réduite, pour un montant de 2 millions d'euros. En valeur, cela représente le tiers des recettes réalisées annuellement en moyenne : près de 6 millions d'euros.


Un projet ? "Des spectacles de fauconnerie in situ, dont le premier sera donné à l'occasion d'Halloween". Car la saison est longue à OK Corral... Elle court de mars à novembre, sans compter les arbres de Noël organisés sur sollicitation des CE : "entre ces événements et la simple activité de billetterie, nous travaillons en moyenne avec 600 entreprises du territoire". Des décideurs économiques et politiques qui se retrouveront sans doute le 11 juin 2016 pour la soirée anniversaire.


Carole PAYRAU
Crédit photo : CP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :