Optis ouvre une deuxième filiale en Chine

 |   |  281  mots
La société varoise, spécialiste de la simulation optique de la lumière et de la vision humaine dans un environnement de réalité virtuelle, vient d'ouvrir une filiale à Pékin pour développer les secteurs de l'aéronautique et de la défense.

Déjà implantée en Chine depuis 2009, avec l'ouverture d'une filiale à Shanghaï (10 personnes) qui se consacre principalement aux marchés de l'automobile et de l'électronique, la spécialiste de la simulation optique de la lumière, ouvre une filiale à Pékin pour développer les secteurs de l'aéronautique et de la défense. "Nous commençons avec une structure de 5 personnes, l'objectif étant de monter à 10 ou 15 personnes d'ici 2 ans", explique Jacques Delacour, P.d-g et fondateur d'Optis. Basée à La Farlède (83), la PME (30 M€ de CA en 2013 et 150 personnes), propose des solutions logicielles d'aide à la décision pour la conception de produits dans l'automobile, l'électronique et l'aéronautique.

Cluster asiatique

"L'Asie connaît actuellement une très forte croissance économique, et la Chine plus particulièrement, dans le domaine des nouvelles technologies basées sur la réalité virtuelle, indique-il. La plupart des industriels chinois ont envie de faire un pas de géant, en mettant à jour leurs systèmes de production, avec les technologies de pointe, dont les systèmes et centres de réalité virtuelle." Avec ses deux filiales en Chine et sa filiale au Japon à Tokyo, Optis souhaite créer un cluster asiatique et renforcer ainsi sa position dans cette région.

Optis a livré plus de 7 000 licences à 1 800 clients dans 38 pays à travers le monde. Elle réalise 95 % de son CA à l'export via ses filiales en Angleterre, en Chine, au Japon, en Allemagne, aux États-Unis et en Italie, et des distributeurs. "Nous avons pour objectif de réaliser 50 M€ de CA d'ici deux ou trois ans", indique Jacques Delacour.


C. HENRY
Photo : Jacques Delacour, P.d-g et fondateur d'Optis, souhaite créer un cluster asiatique

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :