PLTJE 2015 : les finalistes sud-est sélectionnés

 |   |  453  mots
Ils sont cinq, ont moins de 36 ans et ils ont su convaincre le jury réuni au Conseil régional Provence-Alpes Côte d'Azur à Marseille ce 16 février du potentiel de leur petite entreprise. Le 24 mars prochain ils affronteront les candidats des six autres régions de France lors du grand oral national du Prix La Tribune Jeune Entrepreneur à Paris.

Sûrs d'eux, intimidés ou discrets, les 14 candidats à la pré-sélection sud-est (comprenant les régions PACA, Languedoc-Roussillon et les territoires d'outre-mer) ont montré que l'entreprenariat en France est dynamique et qu'il tente tout type de profil, des diplômés d'école de commerce certes mais pas que, les bonnes idées naissant souvent des premières expériences terrain.

Cinq catégories

Les cinq catégories : green business, industrie, numérique, services et start ont fait émerger des pépites, pour certaines déjà bien développées, pour d'autres encore très jeunes pousses. En green business c'est MP Shuttle, un service de transport par navettes mutualisé entre l'aéroport Marseille Provence et la Cité phocéenne - concept à mi-chemin entre le co-voiturage et le service avec chauffeur - qui a été le plus convaincant. Spécialisée dans la fabrication de dispositifs médicaux, plus précisément de vis pour le corps humain, FabMed, installé à Salon-de-Provence (13) a séduit par la croissance déjà enregistrée de son chiffre d'affaires (+25 % entre 2013 et 2014) et par ses perspectives de développement, notamment aux Etats-Unis où la PME de 5 salariés installe un bureau dans quelques mois.

L'axe du numérique

Avec son studio digital mêlant images de synthèse 3D, marketing et applications pour smartphones et tablettes, l'aixois Synthes'3D s'est distingué en catégorie numérique, surtout pour son business modèle - le concept se décline en 4 marques sectorielles, pour le médical, l'industrie et l'innovation, l'architecture et l'augmentation de l'efficacité des forces de vente sur le terrain - et sa croissance (+105 % en 2013).
En catégorie services, Inventy, installée à Sophia-Antipolis (06) et spécialisée dans l'optimisation et la sécurisation des processus SAP a été particulièrement convaincante en expliquant la plus-value apportée aux clients - 40 % d'économies - et sa stratégie de développement à l'international. La PME de 60 collaborateurs est déjà présente aux Etats-Unis, en Angleterre, en Suisse, au Canada. Le Mexique et l'Australie sont programmés pour les prochains mois.

Jeune pousse

Soucieuse de donner le coup de pouce qui encourage, la catégorie Start s'attache a primer une toute petite entreprise parfois tout juste créée mais qui présente un fort potentiel. La montpelliéraine Snapkin, qui s'appuie sur la technologie Kinect de Microsoft pour développer un outil de mesure et de mise en plan 3D qui vise les architectes, les géomètres ou encore les agences immobilières, s'est révélée la plus prometteuse.
Tous ont désormais le ticket pour la finale nationale qui se déroule le 24 mars prochain à Paris.

Laurence Bottero
Crédit photo : Joël Assiued pour La Tribune

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :