Patrick François, nouveau président du Réseau Entreprendre Paca

 |   |  402  mots
Le PDG de Shark a été récemment élu à la présidence du réseau régional composé de chefs d?entreprises bénévoles et dont la vocation est d'aider les créateurs et repreneurs d'entreprises.


C'est le dirigeant du leader français et de l'un des tout premiers fabricants européens de casques pour motos qui a été élu à la tête du Réseau Entreprendre PACA, association qui fédère 300 chefs d'entreprise bénévoles répartis dans les Alpes Maritimes (Réseau Entreprendre Côte d'Azur), les Bouches-du-Rhône, le Var et en Vaucluse (Rhône-Durance). Le patron de l'entreprise marseillaise succède ainsi à un autre Marseillais, emblématique d'une entreprise du territoire : le fabricant de couleurs pour les Beaux-Arts Pébéo. Éric Chaveau passe les rênes sur un "bon cru", fait valoir l'association.

1,1 M€ prêtés

Depuis janvier, le réseau associatif, qui octroie des prêts d'honneur aux créateurs et repreneurs labellisés, a soutenu 33 nouveaux entrepreneurs, "ce qui représente 1,1 M€ prêtés. Et, d'ici à fin 2014, nous devrions atteindre 52 entrepreneurs lauréats - un chiffre record depuis notre création en 1999 -, avec 2 M€ prêtés. Cette promotion 2014 représentera 250 emplois. En 2013, les avances remboursables accordées étaient de 600 K€."

 

Entrée d'un nouveau partenaire bancaire

L'association annonce l'entrée d'un nouveau partenaire bancaire, aux côtés de la Caisse des dépôts, de la SMC, du Crédit agricole Alpes-Provence, de la Caisse d'Épargne Provence Alpes Corse et de la Banque Populaire Provençale et Corse : la Banque Populaire Côte d'Azur. "Ce partenariat d'une durée de trois ans vise à favoriser l'émergence et le développement d'entreprises régionales à potentiel", indique l'association.

3 500 emplois créés/sauvegardés

Pour rappel, les lauréats (une quarantaine par an) soutenus par le réseau sont des créateurs ou repreneurs avec des projets significativement créateurs d'emplois : 11 salariés à trois ans en moyenne. Ils bénéficient d'un accompagnement individuel par un chef d'entreprise pendant deux à trois ans, d'un soutien en financement sous forme de prêt d'honneur à taux 0 % sans garantie ni caution : entre 15 000 € et 90 000 € en création, transmission et innovation et pour les entreprises en croissance, entre 100 000 € et 300 000 €.

Depuis 1999, selon l'association, plus de 350 entreprises ont été accompagnées, soit 3 500 emplois créés/sauvegardés. Elles afficheraient un taux de pérennité à 3 ans de 92 % et de 87% à 5 ans quand, en théorie (non accompagnées), seule la moitié des jeunes entreprises survivent au-delà de trois ans.

A.D

Photo : Patrick François est le PDG de Shark, un des tout premiers fabricants européens de casques à motos.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :