Patrick Peubez prend la direction de ST Microelectronics à Rousset

 |   |  380  mots
Au cours de sa carrière démarrée chez le premier fabricant européen de semiconducteurs en 1979, Patrick Peubez est passé par plusieurs sites du groupe en France et aux États-Unis avant d?arriver à Rousset. Il prend la tête du site de production du Pays d?Aix qui emploie plus de 2 600 salariés, dont un quart d?ingénieurs et de cadres.

Patrick Peubez est le nouveau directeur des opérations et du site ST Microelectronics de Rousset. Après avoir été directeur des transferts de technologies et de l'amélioration des rendements de fabrication du groupe franco-italien, il rejoint en 2005 l'entité responsable de l'implémentation des technologies et de l'achat des plaques dans les fonderies travaillant avec le groupe. Un poste opérationnel stratégique, puisque sa mission consistait à assurer la flexibilité de la production de ST.

Au cours de sa carrière démarrée chez le premier fabricant européen de semiconducteurs en 1979, Patrick Peubez est passé par plusieurs sites du groupe en France et aux États-Unis avant d'arriver à Rousset. Il prend donc la tête du site de production du Pays d'Aix qui emploie plus de 2 600 salariés, dont un quart d'ingénieurs et de cadres. Installée depuis 35 ans à Rousset, ST Microelectronics est le moteur de la zone industrielle. Un statut renforcé par la vente récente de son voisin LFoundry et le démantèlement de la fabrique à venir. "D'un point de vue économique, LFoundry ne connaissait pas la même dynamique ni le même développement que ST Microelectronics, assure Patrick Peubez. Nous regrettons la disparition du site, mais cela n'affecte pas notre propre développement, bien que nous partagions quelques utilités".

Claude Morant prend la direction du site de Crolles
Le nouveau directeur se montre confiant quant à l'avenir de ST en Provence. "Les chaînes de production de l'usine de Rousset sont les plus chargées du groupe, avance-t-il, balayant les inquiétudes récurrentes des salariés concernant la concurrence entre le site aixois et celui de Crolles, près de Grenoble. Il est vrai que le site de Crolles travaille en R&D sur des technologies plus récentes, mais les produits que nous développons ont une très grande longévité. Nous n'avons pas de problème devant nous."
Patrick Peubez a pris ses fonctions en mai 2014, en remplacement de Claude Morant qui prend de son côté la direction du site de Crolles. Cotée sur les marchés de New-York, Paris et Milan, ST Microelectronics réalise un chiffre d'affaires annuel de 8 Md$ (environ 6 Md€) sur ses 12 sites répartis à travers le monde.

C.G


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :