Pierre Cholat et Lucien Lonigro reprennent la direction d'Ap2e

 |   |  391  mots
Les deux fondateurs historiques reprennent les manettes de l'entreprise qu'ils ont créé en 2006 à Aix-en-Provence. Un retour prévu dans le développement stratégique de celle qui conçoit, produit et commercialise des analyseurs de gaz par spectrométrie à laser infra rouge.

C'est un retour attendu. Et prévu depuis 2009, année où Pierre Cholat et Lucien Lonigro, les co-fondateurs d'Ap2e laissent la présidence de leur entreprise à Frédéric Lembert pour se concentrer sur la conception des produits fabriqués par la PME installée à Aix-en-Provence. Il faut préciser que Pierre Cholat a été successivement directeur industriel et directeur R&D back-end. La mission de Fréderic Lembert touchant à sa fin, Pierre Cholat assume désormais la présidence.

L'Asie en ligne de mire

Concentré sur son développement technologique et commercial, Ap2e vise le marché asiatique à l'horizon 2016. "C'est un marché complexe", avoue le tout nouveau président. Pour l'heure, la PME aixoise qui emploie 24 personnes dont 12 en R&D, commercialise ses produits en France, en Belgique et en Angleterre. Elle est en plein développement en Espagne, en Italie et aux Etats-Unis, s'appuyant pour cela sur des réseaux de revendeurs. Aujourd'hui 50 % de l'activité est réalisée à l'export et 80 % du portefeuille client est international.

Saut technologique

La technologie d'Ap2e s'appuie sur l'exploitation d'un brevet détenu par l'Université Joseph Fournier dont elle a obtenu la licence exclusive. Les produits nés de cette exploitation offrent "un saut technologique" par la précision et la rapidité qu'ils offrent. "Nous avons récupéré cette technologie de laboratoire et l'avons appliqué au domaine industriel" raconte Pierre Cholat. Elle équipe par exemple les sous-marins pour garantir la qualité de l'air intérieur, "ce qui nous a donné une certaine notoriété", le fait d'équiper une arme prouvant la force de la technologie. Ses clients sont DCNS, Areva, Total, CEA, Arcelor, Arkema, Novacarb, Suez... en France et à l'étranger ExxonMobil, Nestlé, Siemens, Praxair, Terrabon... Car les produits Ap2e concernent aussi le secteur des énergies renouvelables ou de biocombustibles, celui du contrôle des émissions de gaz à effet de serre sur des bancs moteurs dans l'industrie automobile ou encore le contrôle du cycle des gaz de combustion des gros brûleurs en chaudières, incinérateurs ou raffineries pétrolières.
"Cette technologie est encore jeune. Pour faire une comparaison avec la téléphonie, elle en est à l'ère des premiers mobiles, nous, nous pensons déjà à l'Iphone". Ap2e a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 2,5 M€.

Laurence BOTTERO
Crédit photo : Ap2e

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :