Pierre Haldenwang, administrateur provisoire de Seatech à Toulon

 |   |  340  mots
La nouvelle école d'ingénieurs Seatech qui appartient à l'université de Toulon, issue de la fusion entre Supméca et ISITV, a été officiellement lancée la semaine dernière. Pierre Haldenwang a été nommé administrateur provisoire par le président de l'Université de Toulon, Marc saillard. L'élection du nouveau conseil d'administration est prévue pour fin 2014.

Lancée officiellement la semaine dernière, l'école d'ingénieurs Seatech, issue de la fusion de Supmeca Toulon et de l'ISITV (Institut des Sciences de l'Ingénieur de Toulon-Var) et orientée vers les sciences et technologies marines, a été créée au 1er janvier 2014. Pierre Haldenwang a mené l'ensemble de sa carrière d'enseignant-chercheur entre le CNRS et l'université. À sa sortie de l'École Polytechnique, il rejoint les bancs de l'Université de Paris XI-Orsay pour suivre une formation à la recherche en Physique des plasmas, sanctionnée par l'obtention d'une thèse de 3e cycle. Son intégration comme chargé de recherche au CNRS le conduit à Marseille où il s'intéresse à la filière thermique de conversion de l'énergie solaire, puis à la mécanique des fluides. Il consacre l'essentiel de sa carrière à ce dernier domaine, notamment dans l'usage des mathématiques appliquées afin de décrire la dynamique des fluides. Ses travaux dans ce dernier domaine sont sanctionnés par une thèse d'État de l'Université de Provence, puis par le prix Cray-Research France.


Former 500 élèves sur trois ans

Il est ensuite invité pour un séjour d'un an au département de Mathématiques de l'Université de Californie Berkeley. À son retour, il intègre l'Université de Provence à Marseille en tant que professeur de mécanique. Vingt ans plus tard, il devient directeur-adjoint d'un laboratoire de recherche du CNRS, puis directeur d'un groupe national d'équipes de recherche du CNRS. Pierre Haldenwang est l'auteur d'une soixantaine d'articles dans des revues scientifiques internationales de premier plan et intervient en tant qu'expert auprès de divers organismes publics comme le CNES, l'ONERA, l'AERES, l'ANR... Il a été détaché de l'Universite d'Aix-Marseille au 1er janvier 2014 pour assurer la mise en place du fonctionnement de Seatech jusqu'à l'élection du nouveau conseil d'administration fin 2014. L'école, la seule de Paca membre des Concours Communs Polytechniques, accueillera sa première promotion à la rentrée 2014. L'objectif est d'y former, à terme, 500 élèves sur trois ans (promotion de 165 personnes).

C.H

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :