Plusieurs projets en PACA pourraient décrocher des crédits du grand emprunt

 |   |  270  mots
35 mds? seront répartis entre les projets jugés les plus prometteurs au niveau français. En visite en PACA, le commissaire général à l?investissement s?est montré confiant.

René Ricol, le commissaire général à l'investissement était en visite à Marseille, le 21 septembre dernier, pour suivre l'avancement des projets qui pourraient être financés par le grand emprunt en région PACA. Une enveloppe de 35 mds€ a été allouée pour financer ces investissements dits d'avenir à travers toute la France. En région, deux projets ont particulièrement retenu son attention, mais d'autres semblaient également répondre aux exigences fixées au niveau national. Ainsi, sans dévoiler la nature des projets qui lui paraissaient les plus prometteurs, il a porté une attention particulière à celui de la société marseillaise Innate Pharma, qui accueillait la conférence de presse.

L'entreprise propose la création d'une plate-forme stimulant la recherche de thérapies luttant contre le cancer et les maladies immunitaires. Baptisé CIMTECH, le projet jouerait le rôle d'interface entre la recherche universitaire et l'industrie pharmaceutique. Un mélange des genres qui cadre parfaitement avec les objectifs du grand emprunt. Aux côtés de René Ricol, le préfet Sappin a rappelé pour sa part que la région se distinguait notamment par la présence de deux grands pôles économiques, au moins. Et de son point de vue, pour atteindre une taille critique, il est nécessaire de développer les collaborations entre les deux : « Sofia Antipolis et Marseille ne doivent plus travailler chacun dans leur coin, a-t-il asséné. Il faut tendre désormais vers la fusion des projets. »

Caroline Garcia

Photo : Le commissaire général à l'investissement était aux côtés du préfet Sappin pour étudier les premiers projets en PACA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :