Pôle Pégase : Michel Fiat succède à Gérard Gominet

 |   |  659  mots
Le Pôle de compétitivité Pégase, qui avait à sa tête un des hauts représentants du leader mondial des hélicoptères, sera désormais présidé par un homme issu de Thales Alenia Space, l?un des leaders mondiaux de la conception et l?exploitation des infrastructures spatiales qu'il n'est plus besoin de présenter. Après presqu'une décennie de présidence Eurocopter.

Le Pôle de compétitivité Pégase, qui avait à sa tête un des hauts représentants du leader mondial des hélicoptères, sera désormais présidé par un homme issu de Thales Alenia Space, l'un des leaders mondiaux de la conception et l'exploitation des infrastructures spatiales. Après presqu'une décennie de présidence Eurocopter.

Un Grenoblois de naissance âgé de 56 ans, qui a effectué la majeure partie de sa carrière dans l'univers des satellites, arrive à la tête du pôle de compétivité Pégase pour assurer la continuité avec Gérard Goninet, le directeur des sites d'Eurocopter France. Près 9 ans de règne d'Eurocopter, place à Thales Alenia Space. Le pôle a en effet été successivement présidé par Eric Arcamone, Alain Rolland puis Gérard Goninet (tous ont occupé la fonction de directeurs des établissements Eurocopter France). Il a été élu le 8 novembre dernier parmi les membres du pôle pour un mandat de 3 ans par le conseil d'administration, composé de 21 membres (12 membres issus des entreprises dont au moins 7 comptant moins de 250 employés en PACA; 6 représentants des organismes publics de recherche et d'enseignement supérieur et de recherche et 3 membres parmi les enseignants/chercheurs).

Diplômé de l'INSA Lyon, Michel Fiat a démarré sa carrière chez Thomson-CSF en 1980 dans la Division Telecom. Il intègre Alcatel Space à Toulouse en 1983, en charge du bureau d'études pour l'équipement de la charge utile et la gestion de la configuration, et est à ce titre, impliqué dans la plupart des programmes spatiaux. De 1990 à 1994, dans l'entité Alcatel Space, il prend la responsabilité du Département Câblage et Fabrication. En 1997, la direction d'Alcatel lui demande de diriger les activités du Système Information qui doit être compatible aux 5 pays dans lesquels Alcatel est implantée. En 1999, il devient responsable du département Fabrication à Toulouse, avant de rejoindre Cannes. En 2005, après la fusion avec Telespazio, Alcatel Space devient Alcatel Alenia Space, il rejoint la Business Unit opérationnelle Télécommunications pour prendre la direction de l'ingénierie. Il sera nommé directeur technique en 2007. Un an plus tard, Alcatel Alenia Space devient Thales Alenia Space et en 2010, Michel Fiat prend en sus la fonction de directeur des opérations.


Développer les synergies avec les autres pôles

Le projet Henri Fabre a été déterminant dans cette candidature. "Parmi les différentes et nombreuses motivations, le projet Henri Fabre a été un véritable révélateur de ce que pouvait apporter un pôle du point de vue de la structuration d'une filière. Nous sommes très motivés à mettre en place dans les Alpes-Maritimes son pendant avec les originalités qui caractérisent l'industrie spatiale".
Concernant les projets aéronautiques en cours : "Il n'est évidemment pas question d'y mettre un frein, bien au contraire, nous nous positionnons dans la continuité de ce qui a été impulsé. Je sais que nous pourrons compter sur l'implication d'Eurocopter et de tous ceux qui ont contribué jusqu'à présent à la dynamique du pôle". Très attaché aux objectifs de création d'emplois affichés par le pôle, le nouveau président souligne (et c'est confirmé dans un rapport d'évaluation à propos des pôles de compétitivité) que "Pégase est l'un des pôles les plus 'successful' au niveau national. C'est un outil qui a déjà fait ses preuves pour structurer des partenariats et accompagner des acteurs dans leur projet, demain nous devrons être capables de créer des filières nouvelles comme les plateformes stratosphériques."

Au cours de son mandat, Michel Fiat souhaite également développer les synergies avec d'autres pôles, notamment avec le Pôle Risques dans lequel Thales Alenia Space est fortement impliqué mais aussi avec les organismes de formation et les IRT (Institut de Recherche et Technologie).

A.D


Photo : Michel Fiat, nouveau président du pôle Pégase

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :