Prochaines élections consulaires : la CGPME souhaite l'unité patronale

 |   |  230  mots
Dans le Vaucluse, la CGPME espère constituer une liste commune avec l?Union patronale-Medef.


La CGPME de Vaucluse (Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises) vient, par la voix de son président, Bernard Vergier, d'appeler à une liste d'union lors des prochaines élections consulaires.
Ce vote, dont la date n'a pas été encore fixée, mais qui pourrait intervenir avant la fin de l'année, doit désigner les représentants au sein des Chambres de commerce et d'industrie (CCI). Un appel du pied à l'Union patronale-Medef de Vaucluse qui a raflé la totalité des sièges où elle s'est présentée lors de la précédente élection.
"Nous souhaitons une union des listes patronales, à l'image de ce que nous avons déjà fait lors des dernières élections prud'homales de Vaucluse, explique le patron de la CGPME départemental.
Selon Bernard Vergier, les prises de contacts auraient déjà eu lieu afin de négocier cette éventualité.
De son côté, Dominique Taddei, président de l'Union patronale de Vaucluse, juge cette annonce prématurée et assure, qu'à ce jour, il n'y a aucune négociation en cours, même si ce dernier "recherche à réunir toutes les sensibilités des entrepreneurs du département au-delà des clivages passés".
Dans tous les cas, la CGPME se prépare également à un échec de ce rapprochement et annonce être en mesure de constituer sa propre liste.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :