Sophim acquiert une usine en Espagne

 |   |  325  mots
La société spécialisée dans la production d'ingrédients naturels pour l'industrie cosmétique va ainsi doubler la production du squalane végétal, une huile dont elle revendique être le premier fabricant européen.

C'est dans une usine espagnole située en Andalousie et jusqu'alors dédiée à la production de bio-diesel que Sophim vient d'investir 3,2 M€. Une unité de production basée à Almeria et que la société basée à Peyruis dans les Alpes de Haute Provence, a acquis à la fin de l'été.

Diversification

"Cette usine va nous permettre de doubler notre capacité de production" souligne Alexis Margnat, le directeur général de Sophim, soit 500 tonnes par an. Revendiquant la première place de fabricant en Europe de squalane végétal, la PME provençale s'appuie sur un brevet qu'elle a développé en 2010 afin d'extraire le squalène (ou squalane, une fois la substance traitée) de substances végétales telles l'huile olive, mais pas seulement, le but étant de pouvoir extraire à partir de toutes huiles végétales. "L'olive restera pour l'heure une source principale d'extraction, mais nous nous intéressons également à l'huile de tournesol" annonce Alexis Margnat. Le squalane est une huile qui présente une grande affinité naturelle avec la peau et possède la particularité de restaurer l'élasticité de celle-ci. Elle est ainsi l'un des principaux ingrédients des émulsions cosmétiques.

Marché de niche

Cependant Sophim ne compte pas uniquement sur l'extraction de squalène pour se développer. "Nous comptons devenir producteurs de vitamine E" confirme Alexis Margnat, s'appuyant là encore sur le procédé innovant mis au point en 2010. "Cela nous ouvre un plus large marché" explique le directeur général. "C'est un marché de niche, mais proche de notre marché historique" précise-t-il. Si le plan de développement se déroule comme prévu, l'usine de Peyruis pourrait bien s'agrandir. Pour l'heure Sophim emploie 38 salariés en France, 15 en Espagne - une partie du personnel de l'usine rachetée ayant été repris - et réalise un chiffre d'affaires de 12,4 M€. 80% de celui-ci est réalisé à l'export.

Laurence BOTTERO
Crédit photo : Sophim

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :