Tournaire investit 6 M ? dans une nouvelle unité de production

 |   |  351  mots
L?entreprise grassoise, initialement spécialisée dans la fabrication d?emballages destinés aux filières des arômes, de la chimie ou de la pharmacie, s?oriente vers le solaire et investit 6 M? dans une usine de production, basée à Pégomas.

Pour enrayer la baisse de son chiffre d'affaires, estimée à 18% au plus fort de la crise entre 2008 et 2009, Tournaire SA (43 M€ de CA en 2010, dont 70% réalisé à l'export, 225 salariés) opère une diversification de ses activités. Après bientôt deux siècles passés à fabriquer des emballages pour l'industrie (80% de ses facturations) et des biens d'équipement, la société familiale tente une percée sur le marché du photovoltaïque et crée Tournaire Solaire Energie.

La filiale, fruit d'une alliance avec l'Espagnol Helios Energy Europe qui écoule déjà des panneaux estampillés Heliene à l'international, vient d'inaugurer une usine de 2700 m2 sur le Parc d'activités des Oliviers à Pégomas. Montant de l'investissement : 6 M€, dont 4 M€ de matériel."Nous réalisons actuellement 120 panneaux photovoltaïques par jour, ce qui est encore loin de notre capacité de production totale qui avoisine les 360 panneaux/jour pour une production annuelle de 30 MWc", confie le dirigeant Luc Tournaire.

Détenue à 25% par Helios Energy Europe, la nouvelle structure revendique "l'exclusivité commerciale des panneaux vendus sous le label Heliene dans l'Hexagone". Une visibilité qui ne l'empêche pas d'émettre des réserves quant à ses performances à court terme.

"Le moratoire du gouvernement sur les productions d'énergie photovoltaïque n'est pas des plus réjouissants pour la filière. 2012 sera certainement une année difficile", anticipe Luc Tournaire, qui parie néanmoins sur la "forte marge de progression du solaire dans les Alpes-Maritimes". Le département importe 90% de l'électricité qu'il consomme.

Dans l'hypothèse d'un accroissement de la demande, l'usine de Pégomas, actuellement en cours de certification ISO 9001, serait en mesure "d'augmenter la capacité de sa ligne de production de 50% et d'accueillir une deuxième chaîne de montage". Ciblant "aussi bien les installateurs, que les collectivités et les particuliers", Tournaire Solaire Energie table sur un chiffre d'affaires de 40 M€ d'ici à 3 ans et sur une augmentation constante de ses effectifs qui devraient atteindre à terme 75 salariés, contre 20 actuellement.


PH
Photo : Luc Tournaire (deuxième personne à gauche), dirigeant de Tournaire SA et de la filiale Tournaire Solaire Energie (© : Tournaire)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :