TxCell renforce le développement d'Ovasave

 |   |  335  mots
La société de biotechnologies basée à Sophia-Antipolis s'appuie désormais sur Trizell pour le développement de son médicament Ovasave, destiné au traitement des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin.

Spécialisée dans les immunothérapies cellulaires pour le traitement des maladies inflammatoires chroniques sévères, TxCell avait signé en décembre 2013 un accord exclusif et mondial avec le suisse Ferring portant sur la collaboration, le développement et la licence d'Ovasave, son premier produit candidat pour le traitement des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin telles la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.


Expertise affinée

Or il y a quelques jours, ce contrat liant les deux parties a été transféré à Trizell, cette dernière étant spécialisée dans le support spécifique aux thérapies avancées comme les thérapies cellulaires et les thérapies géniques. Ce qui est le cas d'Ovasave. Elle fera donc bénéficier le produit candidat de son expertise scientifique. Ce qui entre dans la stratégie de la société sophipolitaine, consciente que "les produits à la pointe de l'innovation comme la médecine personnalisée que nous développons requièrent des équipes expertes et dédiées", précise cette dernière. On estime à 100 000 le nombre de patients aux Etats-Unis et en Europe souffrant de la maladie de Crohn réfractaire, une maladie pour laquelle il n'existe aucun traitement thérapeutique à ce jour.

Un accord de 76 M€

Cependant le transfert de contrat ne modifie pas l'accord selon lequel Ferrring deviendrait l'entité commerciale finale. Le suisse est présent opérationnellement dans 55 pays. Un accord dont la valeur est estimée à 76 M€, plus royalties.


Col-Treg en étude clinique

TxCell développe un autre produit candidat, baptisé Col-Treg et qui intéresse le traitement de l'uvéite auto-immune, une maladie rare de l'œil. Une étude clinique de "preuve de principe" devrait être menée au cours du premier semestre de cette année.
Spin-off de l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm), créé en 2001, TxCell emploie 55 salariés et a réalisé sur les 9 premiers mois de 2014 un chiffre d'affaires de 245 000 €.


Laurence BOTTERO
Crédit photo : TxCell

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :