Un investissement de 484M ? a été approuvé pour le Gazoduc Eridan

 |   |  320  mots
Suspendu en juillet 2010 à cause d?une demande insuffisante des marchés, le projet de GRTgaz (groupe GDF-Suez) est aujourd?hui relancé par une approbation de la commission de régulation de l'énergie (CRE).


Le projet Eridan - un doublement du réseau de gazoduc de l'artère du Rhône, entre Saint-Martin-de-Crau (Bouches-du-Rhône) et Saint-Avit (Drôme) - est relancé. Un investissement de 484M€ a été approuvé par la commission de régulation de l'énergie (CRE) dans une délibération rendue  le 19 avril dernier.
Porté par le transporteur GRTgaz (GDF Suez), le projet Eridan, qui devrait bénéficier d'une subvention européenne de 74M€, s'étend sur une longueur de 220 km. Il prévoit de traverser les communes des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse voisines du Rhône.

L'objectif d'un tel chantier est de diversifier les sources d'approvisionnement en gaz naturel liquide de la France et de l'ouest de l'Europe, alors que ce marché est aujourd'hui congestionné, "conséquence de la faible capacité de l'actuel gazoduc de l'artère du Rhône", explique la CRE.
Avant de donner son aval, elle a consulté 26 acteurs du marché (expéditeurs, gestionnaires d'infrastructures, industriels). 18 ont répondu soutenir l'analyse préliminaire de la CRE tout en soulignant " la difficulté de sécuriser un projet d'infrastructure dans le sillon rhodanien".


À ce jour, "le calendrier des opérations a été décalé de 12 mois", selon Georges Seimandi, chef du projet pour GRTgaz. Selon l'avis émis par la CRE, ce contretemps est du au fait que l'an dernier la "demande du marché (était) insuffisante pour développer une nouvelle interconnexion avec l'Espagne au Perthus ou prolonger la durée d'exploitation du terminal méthanier de Fos Tonkin, deux projets amont nécessitant le renforcement des installations de transport de gaz de l'artère du Rhône."


Thomas Tedesco

Photo : Le réseau s'étend sur une longueur de 220 km et prévoit de traverser les communes des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse voisines du Rhône.


Le nouveau calendrier prévu par GRTgaz :
2013 : Enquête publique

2015-2016 : Travaux d'une durée de 18 mois

2016 : Mise en service


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :