Une femme à la tête du casino du Palais de la Méditerranée

 |   |  265  mots
Monique Gailleurd vient d?être nommée directrice générale du casino Partouche du Palais de la Méditerranée à Nice. Elle succède à Johnny Wrzalik, désormais retraité.

En prenant les commandes du casino du Palais de la Méditerranée, Monique Gailleurd (51 ans) brise le plafond de verre et fait gonfler les statistiques. Désormais, 22 femmes dirigent des salles de jeux en France. Au sein du groupe Partouche (51 casinos, 478 M€ de CA), elles sont neuf à exercer cette fonction.


"J'ai commencé à travailler dans des casinos en 1983 en tant que caissière au restaurant des jeux du Palm Beach. Depuis, j'ai exercé de nombreux postes dans différents établissements". Employée chez Partouche depuis le début des années 90, Monique Gailleurd a notamment exercé en Tunisie, au Maroc ou encore en Roumanie pour uniformiser les méthodes de travail du groupe.

Elle est devenue membre du comité de direction et a notamment occupé le poste de directrice des machines à sous de l'Eden Casino de Juans-les-Pins. Originaire de la région, la nouvelle DG dit vouloir "redonner au Palais de la Méditerranée son prestige d'antan en organisant des spectacles, des expositions et des tournois de poker exclusivement réservés aux femmes".


Le casino du Palais de la Méditerranée se classe actuellement 50ème sur 196 au niveau national. Son produit brut des jeux (PBJ) s'élève à 15 M€, contre 24 M€ en 2008. Monique Gailleurd va piloter 105 employés, 200 machines à sous, des tables de jeux traditionnels, une salle de spectacle de 1000 places, une salle de séminaire et deux restaurants.

Piérine Herbin

Photo : Monique Gailleurd va devoir faire face à la concurrence de son proche voisin le casino Rulh (groupe Barrière). Celui-ci est actuellement classé 8e en France avec un PBJ de 39 M€.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :