Venturi recentre sa stratégie

 |   |  237  mots
L'entreprise installée à Monaco et spécialisée dans la conception de véhicules électriques haute performance a décidé de se concentrer sur son pôle compétition. Un plan de départs est en cours.

 
Elle a brillé au dernier ePrix de Moscou il y a 15 jours en s'adjugeant la troisième place sur le podium. Aujourd'hui la PME monégasque annonce une nouvelle stratégie et dit vouloir privilégier le championnat du monde de monoplaces électriques ainsi que le programme Antartica. Voilà qui signifie une coupe sèche dans les programmes "véhicules de toutes routes" que développe Venturi.
 
Marché concurrentiel


Pour expliquer son nouveau virage, l'entreprise explique que le marché est devenu extrêmement concurrentiel avec la venue des grosses unités de production qui empêchent désormais aux plus modestes de rester compétitives. Reprise en 2000 par Gildo PallancaPastor, Venturi emploie jusqu'à présent une trentaine de salariés. Cependant, un plan de départs est en discussion et il devrait amputer l'effectif de 17 personnes. 
 
Engagements maintenus
 
En revanche, Venturi poursuit son engagement en FormulaE - elle deviendra notamment constructeur dès l'an prochain - et continue de la même façon de développer le programme Antartica pour lequel elle a mis au point un prototype d'engin à chenilles, capable d'évoluer sur 8 roues motrices. De nouveaux essais vont être effectués ces prochains mois. S'ils se révèlent concluants, Antarctica pourrait être opérationnelle dès 2017. Par ailleurs, cet été Venturi tentera de battre son propre record du monde de vitesse en véhicule électrique, 495 km/h.

Laurence BOTTERO
Crédit photo : Venturi

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :