Véronique Lux, directrice commerciale de Finotel

 |   |  396  mots
Véronique Lux rejoint le gestionnaire marseillais d?hôtels Maranatha dirigé par Olivier Carvin. En juillet, le groupe a lancé le fonds hôtelier Finotel Premium qui a recours à l?épargne publique pour investir dans l'hôtellerie. Avec pour Objectif : collecter 35 M? et acquérir une vingtaine d?hôtels en 2014.


Lancée à la fin du mois d'août 2013, Finotel Premium, un fonds d'investissement hôtelier ouvert au grand public, a obtenu l'agrément le 13 juillet 2013 par l'Autorité des marchés financiers. Fin octobre (cf. L'entretien du Lundi : Olivier Carvin, président-fondateur du groupe Maranatha), le groupe marseillais, créé par un ancien expert-comptable, Olivier Carvin, avait collecté 10 M€ et maintenait son objectif d'atteindre, d'ici à juillet 2014, "la somme de 35 M€ qui, ajoutés aux 25 M€ d'emprunts bancaires, permettra d'atteindre une enveloppe de 60 M€ pour acquérir à Paris et en Île-de-France une vingtaine d'hôtels".

Triple compétence dans le domaine commercial, marketing et le management

Satisfait par ces résultats, fait valoir le groupe, les équipes s'étoffent et Véronique Lux (44 ans) vient renforcer en tant que directrice commerciale la force de vente avec pour missions : "encadrer les équipes commerciales, middle office et back office et de nouer des partenariats avec des institutionnels et de grands partenariats bancaires et financiers." Diplômée de l'ISG Paris, Véronique Lux vient de l'univers de la finance dans lequel elle a démarré en solo avant de rejoindre de grands groupes Robeco Asset Management et Banque Robeco, Skandia (compagnie d'assurance et de produits financiers) et GE Money Bank (banque française, filiale de General Electric) où elle occupait le poste de directrice des ventes Épargne.

Cibles d'acquisition : des hôtels de centres-villes dans les grandes villes
Le concept de Finotel est simple : "Le fonds achète des hôtels et les revend après 7 ans. Maranatha est l'exploitant. Le montant de souscription minimal est de 15 000 euros. Le véhicule est éligible au plan d'épargne en actions (PEA) et offre le taux de rendement moyen de l'hôtellerie, soit autour 8 % sur 7 ans. Finotel est aussi éligible au régime fiscal qui permet à une personne physique d'être exonérée de la plus-value imposable quand elle vend sa société si elle est réinvestie pendant cinq ans", explique Olivier Carvin, le P-d.g du groupe, qui gère aujourd'hui un parc d'une trentaine d'hôtels à enseignes connues (Comfort, Kyriad, Best Western, Interhôtel, Châteaux et Hôtels collection). La société vise principalement à acquérir des établissements à Paris, et dans les centres des grandes villes de France comme Toulouse, Bordeaux ou Tours...

A.D

Photo : Véronique Lux rejoint le groupe Maranatha pour booster l'activité du fonds Finotel Pemium.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :