Wijet se pose à Cannes

 |   |  426  mots
La compagnie de taxi-jet vient de s'installer à l'aéroport de Cannes-Mandelieu pour la saison estivale et prévoit de conquérir le marché européen à l'horizon 2014.

Elle est déjà présente à Paris, Bordeaux et Lyon. C'est désormais à Cannes-Mandelieu que Wijet, la compagnie de taxi-jet parisienne, vient de positionner un Citation Mustang (bi-réacteur de 4 places) pour la période estivale (du 15 mai au 15 septembre). "Nous répondons à la demande forte de nos clients parisiens et de quelques nouveaux clients de la Côte d'Azur", explique Corentin Denœud le P-d.g. En 2012, Wijet a effectué 40 vols à destination de la Cité des Festivals et compte en réaliser le double cette année. Sur une année glissante (de mai 2012 à mai 2013), la société devrait dépasser les 5 M€ envisagés pour atteindre 5,5 M€. Déjà en 2012, il avait progressé de 45 %, à 4 M€. "Notre croissance dans un contexte où le marché est tendu valide notre modèle économique", commente l'ancien diplômé de l'Institut National des Sciences Appliquées (Insa) et d'HEC qui s'est allié en 2007 à Alexandre Azoulay, lui aussi diplômé d'HEC et d'Harvard, ainsi qu'à deux anciens pilotes de l'armée de l'air et de l'aéronavale pour créer la compagnie. "Il nous a fallu deux ans de maturation, de longue bataille pour lever les 2 M€ nécessaires au démarrage de la compagnie".

"Le marché du jet privé - qui représente un chiffre d'affaires de 300 M€ en France et d'1 Mds € en Europe - est extrêmement fragmenté, avec quelques 700 compagnies en Europe. Il était considéré comme un produit de luxe, élitiste, et à la tarification opaque... Nous avons cassé cette image pour faire en sorte que pour une centaine d'euros supplémentaires, il soit possible de passer de l'avion commercial au jet privé. En 2009, 80 % des vols duraient moins de 1h30 et n'embarquaient le plus souvent que 2 passagers ". Selon le dirigeant, Wijet "est la seule compagnie à proposer un prix fixe à l'heure de vol". Soit 2 200 € T.T.C exactement, quel que soit l'aéroport de départ. Sa clientèle est composée à 90 % de vols business et 10 % de vols loisirs.

La flotte est composée de 4 appareils, deux appartenant en propre à la compagnie, les autres étant mis à disposition par des propriétaires privés. En tout la société emploie 18 salariés dont 12 pilotes. Et prépare une levée de fonds de 1,5 M€, la quatrième de son histoire, qui se déroulera de fin mai à fin juin. De quoi lui permettre de partir à l'assaut du marché européen dès 2014 mais avant cela d'acquérir un cinquième jet. Aujourd'hui le capital de Wijet est détenu par 110 actionnaires, uniquement des investisseurs privés.

L.BOTTERO

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :