Yvon Grosso : "Nous sommes déçus"

 |   |  188  mots
L'annonce faite d'un report de 3 mois dans la mise en ?uvre du Pacte de responsabilité n'est pas du goût du président de l'Upe06 qui dénonce l'attitude du gouvernement, accusé de "faire de la cavalerie"

.

"C'est lamentable et décourageant" s'énerve Yvon Grosso. Le patron des patrons azuréens n'en démord pas, l'annonce faite d'un décalage de trois mois de la mise en œuvre du Pacte de responsabilité est un mauvais coup porté aux entreprises. "C'est lamentable et décourageant d'entendre que notre gouvernement a besoin de faire de la cavalerie avec notre argent".

Un report qui équivaut à 25 % de baisses de charge qui ne seront pas appliquées en 2016, soit, de fait, un manque à gagner pour les entreprises. Un manque estimé entre 10 à 15 millions d'euros pour le seul département des Alpes-Maritimes et qui inévitablement selon Yvon Grosso "va se faire ressentir sur la trésorerie".

"C'est à nouveau un message de défiance et d'instabilité fiscale" poursuit le président de l'Union pour l'Entreprise 06. Message qui a lui, pour effet, de faire perdre "toute crédibilité aux politiques. 87 % des Français considèrent que les responsables politiques ne se préoccupent pas d'eux". Cette annonce aura-t-elle une conséquence sur le frémissement de reprise ressenti ici et là ? Telle est la (vraie) question.

Laurence BOTTERO
Crédit photo : UPE06

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :